Le feuil est un revêtement très mince. © Nespoli France

Maison

Feuil

DéfinitionClassé sous :décoration , Bricolage , déco maison

Le mot « feuil » s'emploie communément en peinture pour nommer le film qui recouvre le support, ou subjectile. Plus généralement, il s'agit d'un revêtement très mince utilisé pour recouvrir une surface.

La première définition de feuil daterait du début du XXe siècle. Utilisée en technologie, elle qualifie la mince pellicule résultant [sic] de l'application sur un support d'une ou plusieurs couches de peinture, de vernis, d'enduit ou d'une préparation similaire. Étymologiquement, le mot est issu du latin « folium » signifiant feuille (folia au pluriel). Le philosophe, mathématicien et physicien René Descartes (1596-1650) parle de folium pour décrire une courbe géométrique en forme de boucle ressemblant à une feuille végétale.

On appelle également « feuil » le dépôt consécutif à l’évaporation d’un solvant lors de l’application d’un vernis. © Patinesbio

Une description réglementée

La composition du feuil est plus ou moins complexe. Les liants, charges et pigments entrant dans la formulation lui donnent ses caractéristiques techniques (couleur, opacité, tenue...) et son aspect de finition, qui peut être mat, satiné, velouté, brillant.

La norme NF DTU 59.1 « Travaux de bâtiment » traite des revêtements de peinture en feuil mince, semi-épais ou épais. Le document concerne, outre les peintures, les lasures, les RSE et RPE (apparentés aux crépis) applicables au pinceau, au rouleau ou la taloche. Les subjectiles admissibles sont les supports en bois ou dérivés, les éléments métalliques, les surfaces maçonnées brutes ou enduites (mortier de ciment ou de chaux, plâtre...). La couche fraîchement appliquée est dénommée feuil humide, par opposition au feuil sec... obtenu après séchage.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi