Avez-vous déjà essayé de peindre sur du crépi ? Pas si simple… Heureusement, voici quelques conseils pour vous faciliter la tâche.

Cela vous intéressera aussi

Peindre son crépi n'est pas uniquement une question de décorationdécoration, il en va également de la protection de votre façade contre l'usure et les salissures.

Peindre sur du crépi : préparer son matériel

Munissez-vous de tout le nécessaire pour vous protéger (gants, lunettes, combinaison si besoin) et protégez vos portes et vos plantes (bâche et ruban adhésif). Pour la peinture elle-même, il vous faudra un rouleau spécifique aux façades, des pinceaux, de la peinture acrylique, une talochetaloche, puis une échelle et un échafaudage pour atteindre les parties hautes de votre façade. Il faudra également vous munir d'un nettoyeur haute pression.

Peindre sur du crépi : protéger votre surface

Avant de se lancer dans la peinture du crépi, il faut minutieusement protéger tout ce qui environne la surface à travailler. Pensez à protéger toutes vos portes et vos fenêtresfenêtres à l'aide de bâches plastiques et de ruban adhésif ainsi que les plantations environnantes en pensant à percer des trous dans la bâche pour les laisser respirer.

En extérieur, vérifiez la météo

Si vous êtes en extérieur, soyez attentif aux aléas de la météométéo : il est conseillé de peindre quand la température est supérieure à 10 degrés en évitant de commencer trop tôt dans la journée, de manière à éviter l'humidité et les problèmes d'adhérence qu'elle pourrait générer.

Peindre son crépi

Veillez à utiliser des peintures acryliques et minérales à base de produits microporeuxmicroporeux car elles sont plus résistantes et plus appropriées. L'application doit être réalisée avec un rouleau spécifique, qui est généralement constitué de caoutchouccaoutchouc.

Pense-bête : la peinture du crépi nécessite une météo clémente. Il faut également prendre beaucoup de précautions pour protéger efficacement son espace de travail.

Voir aussi

Découvrez quel est le prix d'une peinture de façade