Maison

Écoval : le recyclage des matelas, futur de l'écoconception ?

ActualitéClassé sous :Maison , développement durable , recyclage

La première usine de recyclage des matelas et meubles usagés a été inaugurée début juillet en France. Les premiers produits écoconçus seront en vente cet automne. Qui pouvait penser que le dodo pouvait devenir écolo ?

Il aura fallu trois années de recherches pour mettre au point le recyclage de matelas et meubles usagés. La première usine, à Flaviac, sera certainement suivie par d'autres en France. © archidea, shutterstock.com

Cauval Industries, premier fabricant de meubles français, a inauguré début juillet à Flaviac, en Ardèche, une usine de recyclage des matelas et meubles usagés, activité inédite qui vise à produire de nouveaux matériaux et à relancer l'industrie du matelas et du canapé en France.

À l'automne, des matelas intégrant ces nouveaux matériaux écoconçus doivent être mis en vente, à des prix similaires à ceux des matelas traditionnels, a indiqué Cauval, qui travaille aussi avec des groupes hôteliers. L'industriel pense trouver des débouchés dans le meuble mais aussi l'automobile, la construction ou encore l'agriculture.

En 2009, le site Cauval de Flaviac, qui employait 94 personnes dans la fabrication de matelas, était voué à la fermeture en raison de la crise. « Les salariés voulaient poursuivre et les élus locaux se sont mobilisés. Je leur ai proposé une activité nouvelle liée à nos métiers », a expliqué Gilles Silberman, vice-P-DG de Cauval Industries. Soixante salariés ont été conservés.

Les matelas ont désormais une seconde vie grâce au recyclage. © Cedric Sam, Flickr, CC by nc sa 2.0

Recycler matelas et meubles, pour des produits écoconçus

Trois ans de recherche ont été nécessaires et de nombreux brevets déposés pour la « première unité au monde » de ce type, d'après le groupe.

« Les prix de nos matières premières - pétrole, acier, bois, coton - augmentent et il y a une volonté de les transformer dans leurs pays d'origine », explique M. Silberman qui, soucieux de développement durable, a eu l'idée de recycler anciens canapés et matelas. 

Deux autres unités similaires s'ouvriront à Mantes-la-Jolie (Yvelines) et Bar-sur-Aube (Aube) fin 2013 voire début 2014. L'usine de Flaviac, baptisée Écoval, a une capacité de traitement de 150.000 matelas par an, qui doit croître avec l'obligation imposée par le Grenelle II de l'environnement aux distributeurs de collecter et recycler les meubles mis sur le marché.

« La qualité est la même » que pour des produits non recyclés, assure le vice-P-DG, qui a travaillé avec l'Institut Pasteur sur les questions sanitaires et chimiques.

Cette nouvelle activité est selon lui « l'enjeu majeur du groupe », qui a été sous procédure de sauvegarde en 2008-2009 en raison de difficultés de trésorerie.

Cela vous intéressera aussi