Sous ses airs de desserte, le robot Labrador Retriever assure une assistance de tous les instants grâce à une cartographie 3D de la maison. De quoi aider toutes les personnes à mobilité réduite. © Labrador Systems INC.
Maison

Le robot domestique Labrador Retriever facilite la vie des personnes à mobilité réduite

ActualitéClassé sous :maison autonome , domotique , robot d'assistance

-

Une nouvelle fois, le salon CES de Las Vegas a dévoilé de nombreuses innovations technologiques. Parmi ces dernières, le robot domestique Labrador Retriever, une desserte intelligente qui offre une aide bienvenue aux personnes à mobilité réduite. Découvrons-la ensemble.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Atlas, le robot qui range la maison et fait le ménage  Un robot capable de faire le ménage à la demande, c’est sans doute le rêve de beaucoup d’entre nous. C’est justement ce que propose la Florida Institute for Human and Machine Cognition (IHMC) avec son robot Atlas. Le voici en pleine action dans cette vidéo. 

Qu'elle qu'en soit la raison, une perte de mobilité peut aujourd'hui être allégée grâce à la robotique. L'innovation présentée par la société par Labrador Systems, INC. lors du Consumer Electronic Show (CES) 2022 de Las Vegas joue la carte de l'assistance. Ainsi, le robot domestique Retriever est programmé pour déplacer facilement des objets lourds (11 kg max) ou volumineux (vaisselle, articles ménagers, courses...) d'un bout à l'autre de la maison sans effort ou presque (il faut tout de même charger le robot).

Une assistance qui, selon ses concepteurs, est une véritable paire de mains supplémentaire. « Nous avons lancé Labrador parce que nous voyons une nouvelle gamme d'applications qui peuvent répondre à d'énormes besoins », explique Mike Dooley, CEO Labrador Systems, INC. Pour alléger le quotidien des personnes à mobilité réduite, le robot Retriever s'apparente à une desserte comprenant en partie haute un plateau et, en partie basse, un vaste espace de rangement.

Malgré ses dimensions, le robot Retriever est capable de circuler dans une pièce exigüe. Son itinéraire et ses points d’arrêts sont programmés en fonction des besoins. Évolutifs, ces derniers peuvent être modifiés à tous moments. © Labrador Systems INC.

Une hauteur adaptée aux besoins

Capable de se positionner au plus près de l'utilisateur, le robot Labrador Retriever ajuste automatiquement sa hauteur. Ainsi, le plateau supérieur, initialement à 63,5 cm du sol, peut s'élever jusqu'à 96,5 cm. Toujours dans un souci de simplifier le quotidien des personnes, les concepteurs ont prévu un innovant dispositif de récupération. Celui-ci se compose de plateaux (40 x 30 cm ou 43 x 30 cm) et d'un petit réfrigérateur (en option). Positionnés sur des meubles ou étagères, les plateaux (préalablement remplis) peuvent supporter un poids de 4,5 kg. Un ingénieux système qui permet au robot de livrer nourriture, médicament... à une heure prédéfinie ou sur commande.

Une utilisation simple et connectée

Équipé d'une tablette ou d'un smartphone, le robot Retriever se pilote facilement via une application dédiée. Pour une plus grande liberté d'utilisation, il est également compatible avec l'enceinte connectée Alexa. À ce sujet, Paul Bernard, directeur du Amazon Alexa Fund, a déclaré qu' « Amazon est fier de soutenir Labrador Systems INC. et le travail important accompli pour aider davantage de personnes à vivre de manière indépendante ». Ce robot va plus loin, avec une programmation, lui permettant d'effectuer à une heure précise et sur un ou plusieurs points d'arrêt. Une routine qui permet par exemple d'apporter des médicaments...

La programmation du robot Retriever s’effectue via l’application dédiée pour smartphone ou tablette « Labrador ». Il peut également être commandé par la voix en l’associant à une enceinte connectée Alexa. © Labrador Systems INC.

Un système de navigation en 3D

Pour être autonome, le robot Labrador Retriever bénéficie d'un système de navigation propriétaire qui associe des algorithmes de réalité augmentée avec la robotique pour créer une cartographie 3D de la maison. Une technologie qui permet au robot Labrador Retriever de fonctionner dans des environnements complexes et dynamiques. Enfin, pour éviter les éventuels obstacles présents sur son parcours, ce robot est pourvu de capteurs sur ses quatre côtés.

Après une phase de test, qui a débuté en février 2021, le robot Labrador Retriever devrait rentrer en production d'ici le second semestre 2023. Reste son coût... après une première mensualité de 1.499 dollars, il faudra ajouter 36 mensualités de 149 dollars (soit un peu moins de 6.000 € au cours actuel). Reste à savoir si ce concentré de technologie traversera l'Atlantique et deviendra accessible au plus grand nombre...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !