Pour beaucoup, habiter sur l'eau est un rêve. De la petite habitation aux plus grands hôtels de luxe, les idées les plus futuristes ne manquent pas pour qu'il devienne réalité. ©Lazzarini design Studio
Maison

Concepts : des maisons flottantes en forme de soucoupe volante ou de pyramide

ActualitéClassé sous :Bâtiment , architecture , Habitat de demain

-

Pour faire face à la montée des eaux, de nombreux projets de villes flottantes émergent des cabinets d'architectures comme des studios de design. Entre Ovni et pyramides, voici ce à quoi pourrait ressembler l'habitat du futur...

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Des silos à pétrole transformés en habitations durables  Le projet Pink Cloud propose de reconvertir les silos à pétrole abandonnés par l'industrie pétrolière en maisons écologiques et durables. 

Fruit de l'imagination du studio de design Lazzarini, le concept d'habitat flottant peut prendre des formes pour le moins inattendues. Si ces projets futuristes sont des plus luxueux, et pourraient trouver leur place dans l'univers imaginé par Daniel Pecqueur et Nicolas Malfin dans Golden City (éd. Delcourt), ils n'en sont pas moins intéressants par leur architecture.

Un Ovni comme maison

Lancée en 2016 dans sa première version, cette habitation flottante baptisée U.F.O. 1.2 (Unidentified Floating Object) reprend le concept de la soucoupe volante. D'un diamètre de 12,5 m, cette maison se compose de deux zones. Au niveau de la mer, le dôme de la soucoupe intègre l'entrée, le salon et un espace cuisine. La surface du disque fait office de terrasse. Prévu par le cabinet de design, un espace potager. La zone immergée est ni plus ni moins qu'une suite parentale... Pour fonctionner, l'U.F.O 1.2 embarque dans l'épaisseur du disque les batteries alimentées par des panneaux solaires ainsi que les réservoirs d'eau. Afin d'être autonome, l'eau potable est issue d'un système de dessalement embarqué. À noter que cette petite maison pour deux personnes peut se déplacer à la vitesse de 3,5 nœuds.

Tout droit sorti d'un film de science fiction, U.F.O 1.2 est une petite habitation autonome en électricité et en eau qui peut abriter deux personnes. Un bel exercice de style qui pourrait voir le jour dans un avenir plus ou moins proche… © Lazzarini design

Une mise à jour de l’U.F.O

Non content d'avoir finalisé ce projet, le cabinet Lazzarini l'a mis à jour et l'a revisité pour donner naissance à l'U.F.O. 2.0. Cette soucoupe d'un diamètre de 20 m et d'une surface de totale de 314 m2 offre, d'après Pierpaolo Lazzarini, des possibilités d'utilisation infinie. Clinique flottante, hôtel, salle de sport... Toujours alimentée par des panneaux solaires, cette version U.F.O 2.0 intègre 2 moteurs de 80 ch pour déplacer cette soucoupe flottante à une vitesse d'environ 8 nœuds.

Des immeubles flottants inspirés des temples mayas

Quitte à imaginer des habitats futuristes, autant voir grand ! Le cabinet de design Lazzarini ne fait pas dans la demi-mesure avec le concept Wayaland. Décrite comme « une nouvelle expérience de vie offshore », Wayaland se veut être une « communauté autonome, construite autour de l'humain sur l'eau ». Inspirés de l'architecture maya et japonaise, les modules (villa, hôtel, club, suites...) qui composent cette ville du futur sont conçus sur le même socle.

Un sous-sol flottant, accueillant les installations, des espaces de stockage, les batteries et les réserves d'eau, sur lequel prennent place différents modules. Dans sa version la plus imposante, cet immeuble pyramidal peut accueillir dix étages pour une hauteur de 30 m depuis la ligne de flottaison...

Cet immeuble de luxe flottant peut atteindre 10 étages pour 30 m de haut. L'ensemble repose sur une base qui intègre les installations techniques, des espaces de stockage, les batteries et les réserves d'eau douce. Cette version hôtelière se décline en différents bâtiments. De quoi créer la ville concept Wayaland. © Lazzarini design

D'autres projets de ville flottante sont à l'étude. Conçu par l'architecte danois Bjarke Ingels, le projet « Océanix » doit à terme, accueillir les futurs réfugiés climatiques. Un projet retenu par l’ONU et qui devrait sortir de l'eau pour 2040.

  • Le projet Wayaland fait l’objet d’une campagne de financement participatif. Toutefois, cette dernière n’est accessible que par Paypal…
  • Autonomes et mobiles, les habitats U.F.O disposent d’un système d’ancrage à quatre points.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !