Planète

Fouling : quelles conséquences pour les bateaux et l'environnement ?

Question/RéponseClassé sous :Environnement , Fouling , bateau
Jusqu'ici, le principal moyen de lutte contre l'encrassement de la coque reste le nettoyage régulier en cale sèche avec application d'une peinture toxique dite antifouling. © Sanner 06n2ey, Wikipedia, CC-by-sa-25

Les animaux et végétaux qui se fixent sur les parties immergées des bateaux (fouling) posent deux types de problèmes.

Leure première action est mécanique : en modifiant le profil hydrodynamique de la coque, ils augmentent les frottements, donc l'énergie nécessaire pour faire avancer le bateau. Or avec la hausse du prix du pétrole et les efforts entrepris pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, tout ce qui peut entraîner une surconsommation de carburant est ciblé par les armateurs.

Mais plus insidieusement, les organismes eux-mêmes peuvent devenir source de nuisance : le commerce maritime est mondial et un cargo fait rapidement le tour du globe. Les différentes espèces transportées sur sa coque peuvent coloniser facilement de nouveaux territoires. Et beaucoup se révèlent envahissantes, comme ce fut le cas avec la crépidule (Crepidula fornicata), un mollusque bivalve apporté sur les côtes normandes par les bateaux du débarquement.

Des solutions innovantes et non toxiques pour limiter le fouling sont donc bienvenues.

Cela vous intéressera aussi