Tech

Google Chrome OS : un système d'exploitation pour PC en 2010

ActualitéClassé sous :Internet , informatique , Google Chrome OS

-

Destiné aux ultraportables et aux smartphones, distribué en open source, basé sur Linux et centré sur le navigateur Chrome, ce système d'exploitation Chrome OS vient d'être annoncé par Google pour le second semestre de l'année prochaine.

Avec Chrome, Google a d'abord réalisé un navigateur et construit maintenant autour un système d'exploitation.

Comme on l'attendait depuis un long moment, Google s'apprête bien à proposer son propre système d'exploitation. La société vient de l'annoncer par sa méthode habituelle, sur son blog officiel. Baptisé Google Chrome OS (OS pour operating system), ce logiciel devrait être gratuit et disponible durant le second semestre de 2010.

Tout à fait différent d'Android, conçu pour les téléphones mobiles, Chrome OS est basé sur Linux et sera distribué en open source. Le code devrait être rendu disponible à la fin de 2009. Cet OS est compatible avec les processeurs de la famille x86 et du type ARM. Les premiers sont les processeurs dont le jeu d'instructions est compatible avec l'antique 8086 d'Intel et que l'on trouve aujourd'hui dans les catalogues d'Intel et d'AMD. Chrome OS pourra donc tourner sur la plupart des PC et des Mac actuels. Les processeurs ARM (Advanced RISC Machines), eux, sont communs sur de nombreux téléphones mobiles haut de gamme (notamment ceux tournant sous Android), des baladeurs (comme l'IPhone), des calculatrices ou des lecteurs vidéo.

Google à tous les étages

D'après Google, ce futur OS cible surtout les netbooks, ces ultraportables essentiellement destinés aux connexions sur Internet. Nombre d'entre eux sont ou seront équipés d'Android, et les deux produits de Google entreront donc en concurrence. L'entreprise explique qu'Android restera réservé aux plus petits systèmes, comme les téléphones mobiles, tandis que Chrome OS sera plus à l'aise sur les ultraportables et pourra aussi équiper des ordinateurs de bureau. Google veut ainsi s'installer du plus petit au plus gros des systèmes électroniques pour le grand public.

Par rapport à Windows, Mac OS et Linux, la particularité de Chrome OS est, selon Google, d'être entièrement centré sur une utilisation d'Internet. Son interface sera simple, et même « minimaliste », et son poids en octets très faible. Historiquement, les systèmes d'exploitation des ordinateurs de l'antiquité étaient chargés de gérer les équipements internes des ordinateurs ainsi que leurs périphériques de masse (le Dos de MS-Dos signifie Disk Operating System). Aujourd'hui, explique Google, il faut tout réinventer et intégrer le fait nouveau que les PC du grand public servent d'abord à utiliser le Web, le courrier électronique et la messagerie instantanée.

Pour ces trois fonctions, les adeptes de Chrome OS pourront donc utiliser Chrome, de Google, GMail, de Google, et Gtalk, de Google... Quant aux applications bureautiques, elles pourront aussi, sur ces petites machines à faible puissance et petite mémoire mais régulièrement connectées au Web, faire appel à Google Docs, des logiciels en ligne avec zone de rangement de données personnelle, utilisables aussi hors ligne grâce aux Google Gears.

Mais l'entreprise américaine n'annonce pas un monopole tel que celui que Microsoft s'est construit avec Windows puisque la distribution en open source devrait logiquement conduire à des développements par d'autres sociétés. L'annonce démontre tout de même le gros appétit de Google...