Santé

Les thérapies comportementales et cognitives

Dossier - Dépression : de la déprime au burn-out
DossierClassé sous :médecine , dépression , trouble du sommeil

-

De 5 % à 10 % de la population française serait touchée par la dépression ! Bonne nouvelle tout de même : psychothérapies ou médicaments adaptés peuvent venir à bout de ce désagréable épisode.

  
DossiersDépression : de la déprime au burn-out
 

Dans le cadre du traitement de la dépression, le patient peut avoir recours à une thérapie comportementale et cognitive (TCC). Cette approche s'est développée dans les années 1970 en France. Elle vise à modifier le comportement et à réguler les émotions d'un individu en souffrance, sans pour autant s'attarder à rechercher les éléments profonds qui ont pu, à l'origine, formater ainsi la personnalité du patient.

Les thérapies comportementales. © Photographee.eu, Fotolia

Principe de la thérapie comportementale et cognitive

Elle s'appuie sur le conditionnement des stimuli envoyés au cerveau. Cette thérapie plus concrète et plus courte permet de se libérer de comportements « destructeurs » en adoptant de nouvelles stratégies. Elle est employée dans le cadre de dépressions mais aussi pour soulager des patients particulièrement anxieux, ente autres : ils apprennent à reconnaître leur anxiété et ses signes précurseurs et à mettre en place des stratégies pour la faire taire.

La thérapie comportementale et cognitive est une des thérapies employées dans le traitement de la dépression. © c arkna-Fotolia

Le psychothérapeute définit avec le patient les buts à attendre, il l'aide à adapter son comportement. Par rapport aux autres psychothérapies, les TCC mettent l'accent sur les causes concrètes et actuelles du trouble.