Mieux vaut éviter certains rayons des supermarchés pour ne pas être tenté. © gyn9037, Shutterstock

Santé

Top 5 des aliments à éviter au supermarché

ActualitéClassé sous :Nutrition , aliment , chips

Vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour rester en bonne santé ? Voici cinq aliments à ne jamais mettre dans votre caddie, parce qu'ils sont riches en sucres, graisses ou sel.

Ils fournissent beaucoup d'énergie et peu de nutriments utiles à l'organisme, augmentent votre risque de surpoids, d'obésité, de maladies cardiovasculaires, de diabète et de certains cancers. Evitez ces cinq aliments !

Les bonbons

Les bonbons, par leur contenu en sucres, accroissent le risque de caries, chez les enfants comme les adultes. Or les caries dentaires représentent un problème important dans le monde puisque, d'après l'OMS, elles touchent 60 à 90 % des enfants et près de 100 % des adultes. 100 g de bonbons gélifiés apportent 330 calories et 50 grammes de sucre. Le sucre nourrit des bactéries présentes dans la bouche ; celles-ci produisent des acides qui attaquent l'émail des dents.

Les boissons sucrées

Les boissons sucrées sont des sodas, des boissons énergisantes, les jus de fruits sucrés, mais aussi apéritives. Une étude européenne réalisée sur 15.000 personnes suivies pendant 15 ans a montré que les adultes qui boivent au moins une boisson sucrée par jour augmentent de 29 % leur risque de diabète de type 2. Une étude américaine estime qu'une canette par jour peut contribuer à un gain de poids de 6 kg par an !

Les chips

Les chips favorisent le grignotage en-dehors des repas. Elles sont riches en lipides et en sel, et l'excès de sel augmente le risque d'hypertension artérielle. Un petit paquet de chips individuel de 25 grammes apporte 125 calories avec une faible valeur nutritive.

Les biscuits sont énergétiques et apportent sucres et graisses. © Emilio100, Shutterstock

Les biscuits

Énergétiques, les biscuits apportent des graisses et des glucides, avec généralement peu de fibres et de céréales complètes.

En 2013, une étude du Connecticut College sur les Oreos - des biscuits doubles fourrés à la crème -avait montré sur des rats que ces biscuits pouvaient provoquer une certaine addiction. De manière générale, les chercheurs pensent que des aliments sucrés et gras peuvent conduire à une forme d'addiction en activant certaines régions du cerveau, comme l'explique Joseph Schroeder auteur de cette étude : « Notre recherche soutient la théorie selon laquelle des aliments riches en matières grasses ou sucres stimulent le cerveau de la même manière que le font des drogues. Cela peut expliquer pourquoi certaines personnes ne peuvent pas résister à ces aliments, bien qu'ils sachent qu'ils sont mauvais pour eux. »

La charcuterie

La charcuterie englobe un ensemble de produits à base de viande dont la conservation est obtenue  grâce à différentes techniques : fumage, ajout de sel ou de conservateurs comme du nitrite, des nitrates, du phosphate, du glutamate ou de l'acide ascorbique. Ces conservateurs sont ajoutés à la viande pour tuer des bactéries mais ne sont pas anodins.

La consommation de charcuteries (jambon, bacon, salami, chorizo, saucisses...) augmente le risque de cancer colorectal. Les nitrates et nitrites pourraient participer à cette augmentation du risque de cancer.

Interview 1/5 : quels sont les régimes alimentaires à risques ?  Le régime est une pratique alimentaire destinée en général à faire perdre du poids. La démarche n'est pas sans risque, et avec la multitude de méthodes possibles, il n’est pas toujours simple de faire la part des choses. Nous avons rencontré Béatrice de Reynal, nutritionniste, pour qu’elle nous parle des pièges et des risques imputés aux régimes amincissants.