Quand un aliment tombe par terre, il est susceptible d’être instantanément contaminé par des bactéries. © Joe Belanger, Shutterstock

Santé

Peut-on manger un aliment tombé par terre ?

Question/RéponseClassé sous :Nutrition , aliment , règle des 5 secondes

Lorsqu'un aliment vous échappe des doigts et tombe par terre, est-il raisonnable de le porter à votre bouche ? La réponse pourrait ne pas être aussi simple que voulait nous le faire croire la fameuse règle des 5 secondes.

Interview 4/5 : la sécurité sanitaire des aliments  De nos jours, la qualité alimentaire n’a jamais été aussi bonne et a contrario les consommateurs n’ont jamais été plus inquiets. Les nouvelles alarmistes se répandent vite et les populations aspirent légitimement à un risque zéro, mais est-ce réellement possible ? Nous avons interviewé Béatrice de Reynal, nutritionniste, afin qu’elle nous en dise plus sur la sécurité sanitaire des aliments. 

Le dernier chocolat de la boite qui tombe sur le tapis ou alors, la glace qui s'écrase sur le parquet. Lorsque cela arrive à un enfant, on a tendance à l'empêcher de manger l'aliment en question. Mais est-ce vraiment si risqué ?

Nourriture : la règle des 5 secondes

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la règle des 5 secondes. Si vous êtes gourmands, cela ne fait aucun doute car cette règle voudrait que si un aliment est resté moins de 5 secondes au sol, les bactéries n'ont pas le temps de l'investir. Vous pouvez donc le manger sans risque.

Une réalité un peu plus complexe

Mais au terme de près de 3.000 expériences, des chercheurs américains ont apporté la preuve que cette règle ne tient pas. Ils ont testé quatre types d'aliments : de la pastèque, du pain, du pain beurré et des bonbons. Des aliments qu'ils ont mis en contact avec quatre types de surfaces différentes : des tapis, de la céramique, de l'acier inoxydable et du bois. Et ce pendant des périodes allant de moins d'une seconde à quelque 300 secondes. Résultat : la nature du sol et celle de l'aliment semblent jouer un rôle plus important que prévu.

Contaminé en moins d’une seconde

Ainsi la pastèque, riche en eau, s'est-elle trouvée contaminée en moins d'une seconde. Les bactéries en effet, se déplacent plus facilement dans un milieu humide. Et, contrairement à ce que l'on pourrait penser, le tapis a présenté le taux de transfert de bactéries le plus faible.

Alors, si la règle des 5 secondes n'est pas totalement dénuée de sens - car plus un aliment reste au sol, plus il est contaminé - elle représente tout de même une simplification assez grossière de la réalité.

Cela vous intéressera aussi