Tech

Égraineuse

DéfinitionClassé sous :technologie , Invention , graine
L'égreneuse a révolutionné la manière de récolter le coton. © William Hoogland, Domaine public, Wikimedia Commons

L'égraineuse, ou « égreneuse », désigne une machine agricole capable de séparer la graine du coton de sa fibre.

Rôle de l'égreneuse

La première de l'histoire est apparue sous le nom de « cotton gin », alors inventée par un mécanicien et industriel américain, Eli Whitney. Avec sa première égreneuse agricole datée de 1793, Eli Whitney va marquer de son empreinte le monde de la culture du coton. Aussi appelée « égreneuse à scies », la machine inventée par l'Américain permet, grâce à la rotation à grande vitesse de scies circulaires entre des bandes de métal parallèles (les « barreaux d'égreneuse »), de séparer la graine du coton de sa fibre, un travail jusqu'alors entièrement réalisé à la main par des esclaves, donc très long et peu rentable pour la culture du coton.

Principe et utilisation de l'égreneuse

Le mode de fonctionnement de la machine est assez simple : les scies de l'égreneuse (qui peuvent être jusqu'à près de 200 par axe) traversent les barres d'égreneuse, agrippent la fibre du coton et la tirent vers le bas. Les graines de coton, trop volumineuses pour passer à travers les barreaux de l'égreneuse, se retrouvent ainsi séparées de leur fibre. Cette invention, qui demeure un véritable tournant dans l'histoire de la culture américaine du coton, aura rapidement été brevetée par son inventeur le 14 mars 1794. Mais à l'époque, un nombre important de reproductions illégales de cette machine et les difficultés d'exploiter l'utilisation de son brevet contraindront l'inventeur à ne plus breveter aucune invention. Son invention, elle, bien qu'améliorée, est aujourd'hui toujours utilisée. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi