Cela vous intéressera aussi

L'apparition des phares au xénonxénon a été l'une des plus grandes révolutions en termes de systèmes d'éclairage pour les voituresvoitures. Ces phares sont des lampes à décharge de gazgaz qui se caractérisent par une grande clarté, une puissance supérieure à celle des phares traditionnels et une plus grande durabilitédurabilité, en plus du fait qu'ils augmentent la zone de visibilité sur les routes.

Comment fonctionnent les phares Xenon ?

Le fonctionnement de base des phares au xénon est simple : les feux sont allumés par un arc électriquearc électrique entre deux électrodesélectrodes immergées dans du gaz xénon à haute pressionpression, ainsi que dans du mercure et d'autres sels métalliques. C'est-à-dire qu'au lieu d'avoir des filaments, le conducteur est un gaz à haute pression qui émet de la lumièrelumière lorsque le courant électriquecourant électrique le traverse. 

Pour son allumage, une impulsion de haute tensionhaute tension est nécessaire, pour laquelle des accumulateurs spécifiques peuvent être requis. Toutefois, proportionnellement à l'intensité lumineuse qu'ils fournissent, ils consomment moins d'électricité que les phares halogèneshalogènes.

Quels sont les avantages des phares Xenon ?

Les phares au xénon présentent une plus grande capacité d'éclairage (entre le double et le triple de la luminanceluminance d'une ampoule halogène), une plus grande durabilité (jusqu'à cinq fois la durabilité des phares halogènes) et une plus faible consommation d'électricité.

Quels sont les inconvénients des phares Xenon ?

Le premier inconvénient des phares Xenon est leur complexité, qui complique les réparations. Celles-ci doivent obligatoirement se faire chez un spécialiste.

D'autre part, ils peuvent aussi facilement éblouir les autres conducteurs, c'est pourquoi les phares dotés de cette technologie comprennent généralement des systèmes de réglage automatique de la hauteur.

Enfin, ces phares ont des températures de fonctionnement très élevées, ce qui signifie qu'elles doivent être très bien refroidies, et d'autre part leur allumage est assez lent (il leur faut entre 1 et 3 secondes pour atteindre la capacité d'éclairage maximale).