Nissan teste un parking où l'on paie avec l'électricité de sa voiture

Classé sous :voiture électrique , Nissan , Audi

Le développement du parc installé de voitures électriques ouvre des perspectives prometteuses en termes de partage intelligent de l'énergie. Grâce à la charge bidirectionnelle, que certains constructeurs comme Renault, Audi et Nissan testent déjà, les véhicules pourront réinjecter l'électricité non consommée dans le réseau et faire office de systèmes de stockage d'appoint. Nissan, qui travaille sur cette technologie et ses applications depuis plusieurs années déjà, explore une piste pour le moins originale : payer son stationnement avec l'énergie de sa voiture électrique.

Le dispositif est testé depuis le début du mois au Nissan Pavilion situé à Yokohama au Japon. Il s'agit d'un site de 10.000 m² où le constructeur expose jusqu'au 23 octobre ses innovations en matière de mobilité et d'énergie. Le bâtiment lui-même est alimenté par des panneaux solaires et de l'énergie hydroélectrique.

Les visiteurs possédant une voiture électrique compatible avec la charge bidirectionnelle peuvent régler leur place de parking en acceptant d'être prélevés d'une partie de l'électricité stockée dans la batterie de leur automobile.

Nissan ne précise pas les tarifs de ce stationnement qui devraient logiquement être moins élevés que le coût d'une recharge sous peine de ne pas être incitatifs.  

Le Nissan Pavilion à Yokohama au Japon expose diverses technologies et véhicules électriques de la marque, dont le futur SUV électrique Ariya attendu l’année prochaine. © Nissan