Audi teste la charge bidirectionnelle pour ses voitures électriques

Classé sous :voiture électrique , Audi , Audi e-tron

Audi et le groupe Hager se sont unis pour développer la charge bidirectionnelle entre les voitures électriques de la marque allemande et une installation électrique domestique. L'objectif est de faire en sorte que le véhicule fasse partie intégrante du réseau électrique et puisse stocker et restituer l'énergie à l'habitation lorsque cela est nécessaire.

D'après Audi, ce système serait particulièrement utile pour ses clients qui sont équipés de panneaux solaires puisque leur voiture électrique sera en mesure de stocker l'électricité produite à la maison pendant que le soleil brille et de la restituer durant les périodes où ce n'est pas le cas.

« La batterie d'une Audi e-tron pourrait alimenter une maison individuelle en énergie pendant environ une semaine de manière autonome », explique Martin Dehm, chef de projet technique pour la recharge bidirectionnelle chez Audi. Le déploiement auprès du grand public de cette fonctionnalité n'a pas encore été évoqué.

La marque aux anneaux n'est pas la seule à explorer le potentiel de la charge bidirectionnelle. C'est notamment le cas de Renault qui expérimente le dispositif à grande échelle à Utrecht (Pays-Bas) depuis l'année dernière avec une flotte de 15 Renault Zoe, toutes équipées de la technologie V2G (vehicle-to-grid). Nissan a débuté des essais en 2017 au Danemark qui par la suite ont été étendus au Royaume-Uni.

Récemment, il a été découvert que Tesla aurait intégré un chargeur bidirectionnel dans la Tesla Model 3 et vraisemblablement aussi dans son nouveau SUV Model Y. Le constructeur américain n'a pas encore confirmé cette information.

Audi teste la charge bidirectionnelle avec son SUV électrique E-tron. © Audi