Goodyear reCharge, le pneu « auto-régénérant »

Classé sous :mobilité du futur , voiture , Goodyear

Chaque année, Goodyear profite du salon auto de Genève, annulé cette année pour cause de coronavirus, pour dévoiler un concept de pneumatique explorant divers matériaux et technologies. Des visions très poussées qui ne préfigurent pas de produits à court terme mais qui ouvrent des pistes pour certaines très intéressantes.

Après le pneu « bionique », capable de changer de forme selon les conditions en 2017, le pneu qui produit de l'énergie par photosynthèse en 2018 et le pneu pour voitures volantes en 2019, voici le pneu « auto-régénérant ».

 Un jour peut-être, changer de pneu sera aussi simple que de se faire un café avec une machine à capsules. © Goodyear

Avec le reCharge, le manufacturier imagine une enveloppe dont la bande de roulement pourrait se reconstituer grâce à des capsules contenant un liquide biodégradable à base de soie d'araignée. Fini le changement de pneus, il suffirait d'insérer la capsule au centre de la roue.

Goodyear envisage des mélanges différents selon les saisons, évitant ainsi la valse des pneus hiver et été. Mais l'idée est poussée encore plus loin, avec un recours à l'intelligence artificielle pour personnaliser la composition des capsules en fonction du style de conduite ou des usages. Tout cela est évidemment totalement théorique pour l'instant, mais l'inventivité dont fait preuve Goodyear a le mérite de repousser les limites.

Goodyear dévoile son dernier concept de pneu d'auto-régénération révolutionnaire, équipé de capsules personnalisées. © Goodyear