La Volkswagen ID.R sur la fameuse Nordschleife du circuit du Nürburgring. © Volkswagen

Tech

La voiture de course électrique ID.R de Volkswagen pulvérise un record au Nürburgring

ActualitéClassé sous :voiture électrique , Volkswagen , volkswagen ID.R

Après la course de côte de Pikes Peak aux États-Unis, Volkswagen s'est attaqué à un autre mythe des sports mécaniques avec son prototype ID.R qui a amélioré de plus de 40 secondes le record du tour détenu par une voiture électrique sur la fameuse Nordschleife du circuit du Nürburgring.

La Volkswagen ID.R, le prototype de course à moteur électrique de 500 kW (680 ch) de la marque allemande, s'est adjugée un nouveau record hautement symbolique. Pilotée par Romain Dumas, elle a battu de plus de 40 secondes le précédent e-record détenu par la NIO EP9 sur le tracé Nordschleife du circuit du Nürburgring (Allemagne).

En 2017, la supercar électrique avait avalé les 20,8 kilomètres de « L'enfer vert » en 6 minutes 45,90 secondes. La Volkswagen ID.R a claqué un 6 minutes 5,33 secondes en roulant à 204,96 km/h de moyenne. Une performance vertigineuse, mais qui reste encore bien éloignée du record absolu établi en juillet 2018 par la Porsche 919 Hybrid Evo (5 minutes 19,55 secondes, 233,8 km/h de moyenne) pilotée par Timo Bernhard.

Le record du tour de la Volkswagen ID.R sur la Nordschleife du Nürburgring. © Volkswagen

L’ID.R a aussi brillé au Goodwood Festival of Speed

Cependant, l'ID.R peut s'enorgueillir d'un palmarès encore plus flatteur. En juin 2016, Romain Dumas a pulvérisé le record absolu de la course de côte de Pikes Peak (États-Unis) avec un temps de 7 minutes 57 secondes et 148 centièmes, soit 16 secondes de mieux que la marque précédente établie par Sébastien Loeb. Et quelques semaines plus tard, l'ID.R s'est illustrée au Goodwood Festival of Speed (Angleterre) en réalisant le meilleur temps pour les voitures électriques avec un run à 43,86 secondes.

Pour affronter la redoutable Nordschleife, l'aérodynamique de l'ID.R a été modifiée par rapport à la configuration adoptée pour la course de Pikes Peak. Au lieu de chercher un appui maximal, Volkswagen a visé une vitesse de pointe la plus élevée possible. Le constructeur allemand a expliqué que la mise au point du châssis, la gestion de l'énergie et le choix des pneumatiques ont été les facteurs clés dans cette tentative de record. Quel sera le prochain défi pour l'ID.R ? À suivre...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi