Le Thundertruck a forts airs de ressemblance avec le Cybertruck. © Wolfgang LA
Tech

Thundertruck, le pick-up électrique encore plus futuriste que le Tesla Cybertruck

ActualitéClassé sous :voiture électrique , pick-up , pickup électrique

Une agence de design américaine a dévoilé un concept de tout terrain quatre ou six roues motrices taillé pour l'aventure, avec tente de camping et cuisine intégrées, auvent solaire escamotable et un drone éclaireur.

Cela vous intéressera aussi

L'avantage avec les concepts, c'est qu'ils offrent une liberté totale. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Wolfgang LA s'est octroyé toute latitude pour imaginer un étonnant pick-up électrique multifonction. Son Thundertruck est en quelque sorte un hybride entre le Cybertruck de Tesla et un camping-car high-tech.

Sa carrosserie aux angles tendus et aux larges surfaces planes évoque immédiatement le style minimaliste du tout terrain d'Elon Musk. Haut perché avec sa garde au sol de 37cm, l'engin mesure 5,2 m de long pour 2,2 m de large. Il est équipé de deux moteurs électriques développant 800 ch et d'une transmission intégrale. Dans sa configuration de « base », le Thundertruck dispose d'une batterie 180 kWh qui offre jusqu'à 640 km d'autonomie. Wolfgang LA affirme qu'il pourrait avaler le 0 à 100 km/h en 3,5 secondes.

Tel un couteau suisse, le Thundertruck se transforme au grè des besoins. © Wolfgang LA

Un module d’extension pour passer à six roues motrices

Pensé pour l'aventure loin de toute prise électrique, le 4x4 peut recharger ses accus grâce à des panneaux photovoltaïques souples et escamotables qui font office de auvent pour abriter les campeurs. La benne du pick-up se transforme en tente de couchage tandis que la cuisine équipée est cachée dans un large tiroir latéral, comme sur le pick-up Rivian R1T. Wolfgang LA a également imaginé un drone de reconnaissance qui peut décoller depuis le toit Thundertruck pour aller repérer les alentours.

Mais le plus spectaculaire est sans aucun doute le module d'extension qui permet de passer de quatre à six roues motrices, d'ajouter 140 ch de puissance moteur et de faire passer l'autonomie à 900 km. Il se présente sous la forme d'une remorque auto-équilibrée que l'on vient coupler au châssis. Sur le papier, l'assemblage est parfaitement intégré à la carrosserie et transforme le Thundertruck en pick-up à double essieu. Difficile cependant d'imaginer que cela puisse être aussi harmonieux dans la réalité. Mais c'est là tout le charme d'un concept qui n'a pas à s'embarrasser de ce genre de « détail ».

Le auvent solaire du Thundertruck est fait de cellules photovoltaïques souples qui s'enroulent dans deux compartiments de rangement sur le toit. © Wolfgang LA

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !