Le Rivian R1T est à la fois élégant et imposant. © Rivian

Tech

Rivian R1T : le pickup électrique qui s'attaque à Tesla

Actualité

Rivian est une start-up états-unienne qui ambitionne de s'attaquer au marché des pickups électriques. Son concept minimaliste promet d'allier esthétique et performances. Une pierre directement déposée dans le jardin de Tesla qui prépare aussi un pickup...

Alors que l'on attend encore de découvrir le Tesla Truck qu'Elon Musk a évoqué de manière très succincte, un nouveau venu piétine déjà ses plates-bandes avec un modèle de pickup électrique, il faut l'avouer, assez séduisant. Il s'agit de Rivian, une jeune pousse californienne jusqu'ici inconnue au bataillon mais qui existe pourtant depuis 2009. Ayant d'abord planché sur un coupé électrique de type Tesla Roadster, elle a complètement réorienté son projet, en 2011, vers deux segments beaucoup plus prometteurs : les pickups et les SUV. Elle vient de profiter du salon Los Angeles Auto Show pour dévoiler son pickup R1T ainsi qu'un SUV, 7 places, baptisé Rivian R1S aux allures de Range Rover.  

Positionné sur un créneau haut de gamme avec un prix de base de 69.000 dollars (environ 60.900 euros au cours actuel), le R1T cible les baroudeurs fortunés qui veulent un utilitaire à la fois robuste, esthétiquement aussi plaisant qu'une berline, écolo et techno. On peut déjà dire que d'aspect général, le R1T est assez réussi avec ses lignes minimalistes qui parviennent à gommer le côté lourdaud des pickups sans le dénuer de son style imposant.

Au niveau de son gabarit général, la presse américaine compare le Rivian R1T aux nouveaux Ford Ranger et Toyota Tacoma. Avec 3,4 mètres d'empattement pour 5,7 mètres de long et 1,80 mètre de haut, c'est un « beau morceau ». Sa charge utile est de 800 kilos et sa capacité de remorquage de 5 tonnes. Sur la balance, le R1T frôle les 2,7 tonnes. Le coffre avant offre 330 litres d'espace de rangement. Rivian a imaginé un astucieux « tunnel » d'une capacité de 350 litres, situé entre la cabine et le plateau arrière, qui s'étend sur toute la largeur du véhicule. On pourra y glisser des skis, des sacs de golf, des cannes à pêche ou même du bois.

L’intérieur du Rivian R1T. © Rivian

Le Rivian R1T peut tracter 5 tonnes

La propulsion sera assurée par quatre roues motrices dotées chacune d'un moteur électrique. Le R1T sera décliné en trois versions : le plus endurant aura une batterie de 180 kWh pour 640 km d'autonomie annoncée ; pour le modèle intermédiaire, une batterie de 135 kWh pour 480 km d'autonomie ; quant au modèle d'entrée de gamme, il sera doté d'une batterie de 105 kWh pour une autonomie de 230 km. Les trois versions pourront atteindre les 200 km/h en vitesse de pointe. D'après Rivian, c'est le R1T 135 kWh qui sera le plus rapide grâce à sa puissance équivalente à 750 chevaux qui lui permettra d'atteindre le 0 à 100 km/h en 3 secondes.

À l'intérieur, le constructeur s'est clairement inspiré du minimalisme high-tech de Tesla, avec une planche de bord épurée au centre de laquelle trône un grand écran tactile de 15,6 pouces. Les compteurs et l'instrumentation derrière le volant font place à un écran 12,3 pouces tandis que les passagers arrière auront à leur disposition un écran tactile de 6,8 pouces. Le R1T sera doté de tout l'équipement nécessaire pour une conduite autonome de niveau 3 (radars, lidar, caméras).

Rivian a prévu trois prises électriques dans le hayon arrière pour pouvoir charger des appareils ou alimenter des outils électriques ; à noter que le Tesla Truck sera équipé de prises électriques pour alimenter de l'outillage en 240 V. Il y a également un compresseur pour gonfler les pneus de vélos ou dépoussiérer du matériel. Les sangles prévues pour arrimer le chargement sont reliées à des capteurs, de sorte que le propriétaire recevra une alerte si quelqu'un essaie de les détacher. Une caméra pointée vers le plateau sera également accessible à distance.

Reste à voir désormais si Rivian parviendra à franchir l'étape de la production qui a été fatale à bon nombre d'entreprises qui ont tenté l'aventure de la voiture électrique. Mais la jeune pousse dispose de plusieurs atouts : un financement d'environ 500 millions de dollars provenant pour partie de la filiale américain du japonais, Sumitomo Corporation, et du conglomérat saoudien, Abdul Latif Jameel ; un concept abouti, fruit d'un travail de longue haleine qui, selon l'entreprise, est déjà adapté à un modèle industriel ; une usine de production située à Normal dans l'Illinois (anciennement Mitsubishi) ; enfin, dernier atout, l'ensemble des composants est déjà approvisionné. La commercialisation du R1T est prévue courant 2020 aux États-Unis et Rivian dit vouloir se porter rapidement sur l'Europe et la Chine.

  • Le segment des pickups électriques est convoité par plusieurs constructeurs automobiles, dont Tesla.
  • Rivian, un nouveau venu installé en Californie, travaille depuis 2011 sur un pickup électrique qu'il vient de présenter. 
  • Combinant esthétique et fonctionnalités dignes d'un utilitaire, il sera commercialisé en 2020.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi