Le prototype de convertisseur pour véhicule électrique développé par l’Institut Fraunhofer. © Fraunhofer IZM
Tech

Porsche va tester un convertisseur qui pourrait doper l’autonomie des voitures électriques

ActualitéClassé sous :voiture électrique , batterie , carbure de silicium

Une équipe de chercheurs de l'Institut Fraunhofer s'est intéressée au convertisseur qui fait l'interface entre le moteur et la batterie d'un véhicule électrique. En faisant appel au carbure de silicium et à l'impression 3D, ils sont parvenus à améliorer le refroidissement et à réduire la dissipation d'énergie. Une innovation que Porsche compte tester avec un nouveau groupe motopropulseur.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Roborace : un tour de circuit à bord de la voiture de course autonome  Les concepteurs de la voiture de course autonome Roborace publient la première vidéo montrant une vue depuis le cockpit de leur voiture de course autonome durant un tour de circuit à haute vitesse. La compétition a eu lieu les 10 et 11 juin 2017 à Berlin, en marge d'une course de Formules E. 

Lorsque l'on parle d'autonomie des véhicules électriques, on pense d'abord aux moyens d'améliorer les performances des batteries. Mais il est d'autres composants qui peuvent jouer un rôle crucial dans cette quête d'une endurance toujours plus élevée, et en particulier le convertisseur de puissance. Il joue un rôle central entre le moteur électrique et la batterie en se chargeant de convertir le courant continu en courant alternatif.

Une équipe de chercheurs de l'Institut Fraunhofer pense avoir trouvé le moyen d'optimiser le fonctionnement du convertisseur en travaillant sur son refroidissement. Le prototype qu'ils sont en train de mettre au point est susceptible d'améliorer l'autonomie des véhicules électriques de 6%, assurent-ils.

Lorsqu'un véhicule électrique roule, accélère et freine, une grande quantité de courant circule via les transistors du convertisseur qui chauffent fortement, ce qui entraine une perte d'énergie. L'Institut Fraunhofer s'est concentré sur cet aspect en développant des transistors à base de carbure de silicium (SiC) qui dissipent moins d'énergie lorsqu'ils sont traversés par un courant électrique.

Bosch et Porsche vont tester cette innovation

Les convertisseurs de puissance pour les voitures électriques sont refroidis à l'eau. Pour refroidir leurs transistors SiC, les chercheurs ont fait appel à l'impression 3D afin de concevoir des éléments de refroidissement aux parois beaucoup plus fines et ont positionné les transistors sur une plaque métallique de quelques millimètres d'épaisseur. Grâce à ce design, les transistors sont plus proches de l'eau, ce qui augmente les effets de refroidissement.

L'Institut Fraunhofer prévoit de tester ce convertisseur avec Bosch dans les prochains mois. Ensuite, c'est Porsche qui l'utilisera dans un « nouveau groupe motopropulseur ». A suivre donc...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !