Elon Musk a démontré l’efficacité de ses tunnels urbains. © The Boring Company

Tech

The Boring Company : Elon Musk organise une course dans son tunnel

ActualitéClassé sous :voiture électrique , Tesla Model 3 , tesla

Elon Musk a partagé une vidéo montrant une course entre deux Tesla dans la ville de Los Angeles. La première emprunte un itinéraire routier classique tandis que la seconde file à plus de 200 km/h dans le tunnel creusé par The Boring Company. Qui gagne, à votre avis ?

En 2016, alors qu'il était coincé dans les embouteillages de la ville de Los Angeles, Elon Musk avait partagé via Twitter son idée de creuser des tunnels pour y faire circuler les voitures et ainsi fluidifier le trafic. De là est née The Boring Company, qui a creusé un tunnel d'essai long de 2,3 km sous le siège de SpaceX, à Hawthorne (Californie), et qui vient de signer un contrat avec la ville de Las Vegas pour un projet de tunnels desservant le Las Vegas Convention Center qui accueille notamment le Consumer Electronics Show.

Et quoi de mieux pour démontrer les avantages du concept que de réaliser une petite démonstration en conditions réelles ? C'est ce qu'a fait The Boring Company en organisant une course entre deux Tesla Model 3, l'une passant par le tunnel d'essai, l'autre empruntant la route pour se rendre à un point de rencontre à la sortie du tunnel d'essai.

Le système de guidage finalement abandonné ?

La course démarre avec un chronomètre suivant les deux voitures électriques. La Tesla qui emprunte le tunnel met environ 1 mn 15 s pour arriver à destination en roulant à plus de 200 km/h dans le tunnel. Au même moment, l'autre Model 3 est encore à l'arrêt à un feu rouge. Il lui faudra près de 4 mn 50 s pour rejoindre le point de rencontre. CQFD.

La vidéo livre un indice important puisque l'on voit que la Model 3, qui emprunte le tunnel, n'est pas équipée du système de guidage présenté en décembre dernier. Il s'agissait d'une paire de roulettes se déployant de chaque côté des roues avant. L'idée était de pouvoir en équiper n'importe quelle voiture afin qu'elle puisse circuler dans ces tunnels très étroits.

On ignore si l'idée a été définitivement abandonnée, mais en tout cas, Elon Musk a confirmé que le système n'avait pas été utilisé pour cette démonstration. « Plus de guide-roues / plateforme de train ? 204 km/h dans un tunnel étroit juste en autopilote ? », l'a interrogé un de ses abonnés sur Twitter. « C'est à peu près ça », a répondu l'intéressé.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi