Le vélo électrique WhaTTfornow est une innovation française. © WhaTTfornow
Tech

WhaTTfornow, un étonnant vélo électrique à double transmission indépendante

ActualitéClassé sous :Vélo électrique , VAE , WhaTTfornow

-

Conçus et assemblés en France, les vélos électriques de WhaTTfornow s'adressent à ceux qui aiment avant tout pédaler mais ne dédaignent pas un petit coup de pouce motorisé quand le besoin se fait sentir. Une approche inédite du VAE centrée sur le plaisir et la liberté de décider d'être ou non assisté.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Ce vélo électrique gonflable tient dans un sac à dos  Qu’est-ce qui est plus compact et plus rapide à monter qu’un vélo pliable ? Un vélo gonflable qui pèse à peine 5 kilos roues et batterie comprise. Imaginé par l’université de Tokyo, il se range dans un sac à dos et se gonfle en 1 minute. 

Quand on aime le vélo, que ce soit de route ou tout terrain, on recherche le plaisir dans la satisfaction d'un dénivelé positif avalé au terme d'un effort intense, la sensation grisante de faire corps avec la machine à chaque coup de pédale. Si vous vous reconnaissez dans cette description, alors vous faites peut-être partie des détracteurs du vélo à assistance électrique. De ceux qui considèrent que ce n'est plus vraiment du vélo, ni même du sport. Et s'il existait une solution qui mette tout le monde d'accord ?

C'est le cas justement et nous devons cette innovation à l'entreprise française WhaTTfornow dont l'un des cofondateurs, Chistophe Aubonnet, est à l'origine de la marque de chaussures et vêtements de sport Hoka. Installée à Annecy (Auvergne-Rhône-Alpes), WhaTTfornow planche depuis 2016 sur un étonnant vélo électrique doté d'une double transmission indépendante. Du côté droit du cadre se trouve un groupe mono plateau classique avec dérailleur et cassette. Coté gauche, un moteur électrique intégré juste au-dessus du boitier de pédalier entraine à l'aide d'une courroie une grande couronne montée sur la roue arrière.

WhaTTfornow a déposé quatre brevets pour ses différentes innovations. Ici le VTTAE WhaTTfornow TT Player. © WhaTTfornow

Le tube de selle profilé cache la batterie

La partie électrique et la partie musculaire sont donc totalement dissociées, notamment grâce à un système de double roue libre qui fait l'objet d'un brevet. Lorsque l'on pédale en musculaire, la partie électrique reste inactive et n'entraine donc aucune résistance au roulement. Et quand le besoin d'un petit coup de pouce se faite sentir, il suffit d'actionner la gâchette au guidon pour bénéficier du couple de 160 Nm que délivre le moteur électrique.

La batterie 200 Wh est intégrée dans le tube de selle profilé à l'allure de mât de voilier qui fait la signature esthétique de ces vélos atypiques. Il cache une tige de selle télescopique qui permet de faire varier la hauteur de l'assise. La selle se relève vers l'arrière pour permettre de retirer la batterie. WhaTTfornow nous a expliqué que cette configuration, qui fait également l'objet d'un brevet, assure un centrage des masses idéal pour le pédalage. Le poids des vélos est aussi très contenu pour de l'électrique : entre 16,5 et 18,5 kg selon les modèles, sachant que l'on peut gagner encore 1,2 kg en retirant la batterie pour ceux qui veulent occasionnellement rouler en 100% musculaire.

Les deux transmissions sont totalement dissociées. © WhaTTfornow

Selon WhaTTfornow, on peut tabler sur 25 km d'autonomie en utilisant l'assistance électrique à fond (25 km/h) avec un pédalage très léger et un dénivelé de 200 mètres sur l'ensemble du trajet. D'après l'entreprise, on doit pouvoir doubler cette distance avec un usage ponctuel de l'assistance tel qu'il a été pensé.

Car c'est bien là que réside l'esprit des vélos WhaTTfornow. Plutôt que d'avoir une assistance électrique permanente qui vient lisser l'effort et quelque part enlève le plaisir du pédalage, WhaTTfornow propose d'y faire appel seulement quand on le souhaite. Une solution qui s'adresse d'abord aux inconditionnels du vélo musculaire pour qui les VAE n'ont rien d'enthousiasmant mais qui sont prêts à accepter une assistance, seulement lorsqu'ils le décident et dans des circonstances précises. Par exemple, ce peut-être pour s'insérer de façon plus rapide et sécurisée dans un flux de circulation en ville. Ou bien pour s'aider dans un raidard durant une sortie au long cours et se garder des watts pour terminer frais ou encore pour ne pas arriver dégoulinant au travail...

Le WhaTTfornow TT Crossroad est le modèle vtc de la gamme. © WhaTTfornow

Un système de récupération d’énergie en cours de développement

WhaTTfornow a lancé la commercialisation de ses VAE l'été dernier. Il y a actuellement trois modèles : le TT Messenger qui se destine à un usage urbain et coûte 3 600 euros ; le TT Crossroad qui est un vtc avec une fourche 120mm à 3 990 euros ; le TT Player qui est un VTT semi rigide 140mm 29/27,5 pouces à 4 290 euros.

Les cadres des vélos sont fabriqués à Taiwan et le moteur Doga est d'origine espagnol. Mais la batterie et la partie électronique sont fabriquées en France et l'assemblage final des WhaTTfornow se fait dans l'Hexagone. L'un des représentants de l'entreprise nous a indiqué qu'il est envisagé de commercialiser la technologie de la transmission TT à des marques tierces. Les concepteurs planchent également sur un système de récupération d'énergie en utilisant la roue libre arrière pour recharger partiellement la batterie en roulant.

Le WhaTTfornow TT Messenger se destine à un usage urbain. © WhaTTfornow
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !