Le vélo électrique Delfast Top 3.0 avec un missile antichar portable NLAW. © Daniel Tonkopi/Facebook
Tech

Les soldats ukrainiens utilisent de puissants vélos électriques pour neutraliser les chars russes

ActualitéClassé sous :Vélo électrique , drone , Ukraine

Les vélos électriques des constructeurs ukrainiens Delfast et Eleek sont actuellement utilisés au front par les soldats qui tirent avantage de leurs performances et de leur agilité pour mener des attaques éclair contre les forces russes.

Cela vous intéressera aussi

Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine me 24 février, l'armée ukrainienne a stupéfait le monde par sa résistance et impressionné les experts militaires par sa capacité à innover. L'usage combiné de drones grand public, notamment ceux de la marque française Parrot, et militaires type Bayraktar TB2 et Switchblade, a permis d'infliger de lourdes pertes à l'armée russe très mal préparée face à cette agilité tactique.

Et voilà que l'on apprend que les vélos électriques font également partie de l'arsenal déployé par les forces ukrainiennes. Tour à tour, les fabricants Delfast et ELEEK, tous deux basés en Ukraine, ont confirmé que leurs VAE étaient utilisés sur le champ de bataille.

Futura avait consacré un article au Delfast Top 3.0, un vélo électrique aux allures de moto tout terrain qui aligne des performances impressionnantes. Avec 320 km d'autonomie, une vitesse de pointe de 80 km/h et une capacité à transporter de lourdes charges, il est utilisé par certaines unités légères qui s'attaquent aux chars russes.

Le vélo électrique Atom Military de la marque ELEEK est utilisé par des snipers de la Légion géorgienne. © ELEEK

Un missile antichar portable NLAW sur le porte-bagage

Comme on peut le voir sur la photo partagée par Danylo Tonkopi, le fondateur de Delfast, un système de missile antichar portable NLAW est monté à l'arrière du vélo électrique. Le silence, la capacité de franchissement et la puissance (moteur 3.000W, 182 Nm) du Delfast permettent une approche discrète et une fuite rapide.

Quant aux vélos électriques ELEEK, ils ont été adoptés par la Légion géorgienne, une unité de combattants géorgiens qui aide à défendre l'Ukraine. Baptisé Atom Military, le modèle utilisé atteint les 90 km/h en vitesse de pointe et peut parcourir jusqu'à 150 km. Il a été confié aux tireurs d'élite de l'unité.

© Daniel Tonkopi/Facebook
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !