Tech

Miroir, miroir, dis moi si dans cinq ans je serai encore belle

ActualitéClassé sous :Tech , miroir , reflet

-

Voilà le genre de question que nous pourrons poser à notre miroir dans quelques temps. En effet, une équipe de scientifiques basée à Sofia Antipolis, à côté de Nice, est en train de mettre au point une technologie étonnante qui permettra de se regarder tel que l'on sera dans cinq ans en fonction de notre hygiène de vie.

Une camera sans fil capture votre image et la retransmet sur un écran plat LCD devant vous. Un miroir sophistiqué, me direz-vous. Mais cela ne s'arrête pas là. Un ordinateur extrapole votre évolution physique et le « reflet » devant vous, vous révèle ce qui vous attend...

Mais pour que la prédiction colle à la réalité, l'ordinateur a besoin d'être abreuvé de données concernant vos habitudes alimentaires et votre niveau d'activité physique. Pour ce faire, un réseau de caméras haute résolution sera installé dans votre maison. Les images serviront à alimenter l'ordinateur qui, grâce à un logiciel adapté, sera capable de reconnaître vos différents comportements.

© Grand - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

Que vous restiez amorphe sur votre canapé toute la journée ou que vous vous dépensiez devant une cassette de Véronique et Davina, l'ordinateur le saura. Tel Big Brother, il surveillera vos expéditions dans le réfrigérateur et vous demandera, par le biais de textes ou de haut parleur, ce que vous venez d'ingurgiter... Il ne tiendra qu'à vous de répondre honnêtement.

Bien renseigné, l'ordinateur utilisera des logiciels d'extrapolation de votre poids et des traits de votre visage pour vous mettre en face de vos responsabilités. Vous mangez trop, votre reflet, devenu bouffi, vous le fera savoir. Vous consommez trop d'alcool, des rides précoces et un teint couperosé marqueront votre visage.

« La technologie peut-être très persuasive », dit Martin Illsey directeur d'Accenture Lab, qui espère que le prototype sera fin prêt pour le milieu de cette année. Les chercheurs veulent que leur invention fonctionne en temps réel afin que les utilisateurs soient vraiment comme devant un miroir qui leur montre le spectre futur de leurs excès actuels.

B.J. Fogg de l'Université de Stanford en Californie pense qu'"aider les gens à visualiser les conséquences à long terme de leurs comportements est un moyen efficace de motiver le changement".

Il est possible qu'un tel système puisse aider certaines personnes à changer une conduite à risque, mais n'y a-t-il pas également un danger de renforcer le culte de l'image déjà si présent dans notre société. Pour des personnes mal dans leur peau, ce miroir ne pourrait-il pas être une incitation à adopter des comportements dangereux, tel l'anorexie ?

Cliff Randell, de l'Université de Bristol en Grande-Bretagne, soulève une autre objection. « Je ne pense pas qu'un système qui présente une image négative de l'utilisateur puisse être adopté par beaucoup de monde ». C'est vrai que se faire faire la morale n'est jamais très agréable, alors se la faire faire par son propre reflet...

Cela vous intéressera aussi