Le fabricant chinois Xiaomi est le premier à utiliser une lentille liquide pour l’optique d’un smartphone. Le premier modèle à l’intégrer sera le Mi Mix qui devrait sortir prochainement.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Devenir invisible grâce à des lentilles, avec le Rochester Cloak Le rêve de l’invisibilité attise l'imagination des scientifiques, comme en témoigne cette jolinull

Dans quelques jours, le chinois Xiaomi va lancer son Mi Mix, un smartphone doté d'un écran courbé sur toutes les bordures et également dénué de boutons physiquesphysiques latéraux, de prises, et de haut-parleur. Cette vitrine technologique dispose également d'une autre innovation : un module photo doté d'une lentillelentille liquide.

Au lieu d'une optique ordinaire, grâce à des petits moteurs faisant pressionpression ou non, le liquideliquide peut changer de forme rapidement pour réaliser une mise au point rapide ou bien passer du grand-angle au téléobjectif presqu'instantanément, ou encore se régler sur un mode macro. Au final, cette lentille liquide confère une grande flexibilité et permet de se passer des trois ou quatre optiques que l'on trouve sur les mobiles actuels. Xiaomi affirme avoir développé cette technologie tout seul.

Une vieille invention

En plus de sa grande polyvalence, cette lentille liquide serait utilisable dans des conditions extrêmes. Elle dispose aussi de propriétés optiques exceptionnelles (transmittance lumineuse élevée, dispersion très faible).

Les lentilles liquides ne sont pas une nouveauté mais, jusqu'à maintenant, aucun constructeur ne s'était lancé dans leur intégration dans des mobiles commercialisés. Dès 2005, en partenariat avec Varioptic, Samsung avait annoncé l'arrivée d'un smartphone doté d'un tel objectif liquide. Et même si le coréen a pris soin de publier plusieurs brevets en ce sens, ces fameuses lentilles liquides sont restées à l'étape de concept. Il faut dire que la marque est également un important fournisseur pour ses concurrents pour ce qui est des capteurscapteurs.