Le constructeur chinois dévoile son concept de Mi MIX 4 avec un écran qui déborde sur les flancs et qui ne dispose pas de prise. © Xiaomi
Tech

Le nouveau smartphone de Xiaomi a un écran qui déborde sur tous les côtés

ActualitéClassé sous :smartphone , Galaxy , Galaxy Samsung

-

Le constructeur chinois Xiaomi annonce la commercialisation pour cette année du Mi Mix 4. Il s'agit un smartphone doté d'un écran courbé sur toutes les bordures. Il sera aussi dénué de boutons physiques latéraux, de prises, et de haut-parleur.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Nos smartphones tuent-ils les insectes ?  Les insectes sont gravement menacés par les pesticides, l’urbanisation et l’agriculture intensive. Mais les ondes des téléphones portables pourraient aussi leur être nuisibles. 

Le Chinois Xiaomi est connu pour ses mobiles offrant un rapport qualité-prix très intéressant, comme nous avons pu le constater avec le Xiaomi Mi 10T dans sa version Lite. Au-delà de ses gammes de mobiles, le constructeur sait attirer l'attention vers des concepts accrocheurs. L'une de ses créations les plus impressionnantes est le Mi Mix Alpha, un concept de mobile doté d'un écran qui fait le tour complet de l'appareil et qui fut le premier à intégrer un capteur photo de 108 mégapixels. Ce n'est pas un nouveau concept, mais un modèle qui devrait être commercialisé cette année, a annoncé Lei Jun, le P.-D.G. de Xiaomi lors d'une conférence de presse.

Il s'agit du Xiaomi Mi Mix 4, un smartphone qui cumule deux particularités. D'abord, son écran qui est incurvé, non pas sur les deux flancs comme c'est le cas de plusieurs modèles haut de gamme (Samsung, Huawei, OnePlus...) mais sur toutes les bordures. Une courbure vient courir jusqu'au dos du mobile. Un design qui ne semble pas poser de souci avec les écrans flexibles. Et pourtant, créer un écran en verre doté de quatre bordures courbées à 88 degrés présente un vrai défi selon Xiaomi. Il aurait fallu des milliers de tentatives à la marque pour parvenir à créer ce type d'écran. Un processus complexe, avec la mise en forme des couches de verre à partir d'un four à 800 °C.

Le haut-parleur dans l’écran

Il semble que la marque ne soit pas encore parvenue à un résultat satisfaisant puisque, sur les images dévoilées, les angles sont toujours masqués ou présentés d'une façon à ce qu'on ne s'attarde pas dessus.

L'autre innovation, c'est l'absence totale de boutons, de prises et même de grille de haut-parleur. Les boutons physiques ont été remplacés par des capteurs tactiles. Pour le son, c'est une membrane acoustique intégrée à l'écran qui fait office de haut-parleur. C'est un concept similaire que LG a dévoilé lors du CES avec sa technologie Bendable CSO intégrée à un écran pour gamers capable de se courber. L'absence de port USB-C implique une charge sans fil, ce qui est devenu quelque chose d'assez courant sur les mobiles haut de gamme. Au final, plus que l'écran incurvé sur toutes les bordures, c'est cette architecture sans prises ni boutons qui pourrait devenir une tendance dans l'avenir. Mais prudence, car si Lei Jun annonce l'arrivée d'un tel mobile pour 2021, il pourrait cependant rester à l'état de prototype comme ce fut le cas pour le Mi Mix Alpha en son temps.  

Pour en savoir plus

Samsung imagine un écran qui déborde sur tous les côtés pour un futur Galaxy

Article de Fabrice Auclert, publié le 

En marge de la sortie prochaine de la série Galaxy S11, prévue pour février, Samsung travaille sur un modèle équipé d'un écran dit « waterfall » avec une dalle qui déborde sur les quatre côtés du smartphone. Il pourrait s'agir du Galaxy One et des brevets ont été déposés il y a quelques jours sur ce concept très original.

Après les piscines à débordement, place aux smartphones à débordement. Ou plutôt à leurs écrans qui viennent déborder sur les tranches de l'appareil. Cet été, Oppo avait déjà présenté un prototype de ces écrans dits « waterfall » où la dalle déborde sur les côtés. Quant à Xiaomi, il a marqué les esprits avec son Mi Mix Alpha et son écran « surround » qui fait carrément tout le tour du smartphone. Là encore, ce n'est qu'un prototype.

Cette fois, c'est Samsung qui s'intéresserait au concept et le fabricant sud-coréen va simplement aller plus loin que ses actuels écrans incurvés, en débordant sur les quatre faces de l'appareil. Ce serait la grande nouveauté, et c'est ce que laissent entendre des brevets déposés en mars et novembre 2017, dénichés par LetsGoDigital.

Brevet déposé pour un smartphone avec un écran tactile qui déborde sur les tranches. © LetsGoDigital, Samsung

Présent sur le Galaxy One ?

Que voit-on ? Une sorte d'écran dont la dalle se prolonge sur les tranches avec un angle à 90 degrés sur trois des côtés. Sur le bas, la pente est plus adoucie, mais l'effet est garanti, et l'idée serait d'y afficher les boutons des différentes applications. Ainsi, les fonctions des habituels boutons ne seraient plus figées, mais ces derniers s'afficheraient en fonction de l'application ouverte. Le tout étant évidemment tactile.

Pour l'instant, pas de modèle annoncé, mais cet écran du futur pourrait équipé le Galaxy One, un smartphone qui viendrait se placer au-dessus des Galaxy S11, S11 Plus et S11e, qui sont attendus pour février au moment du salon Mobile World Congress. Une inquiétude tout de même : la fragilité de l'écran sur les tranches puisqu'il ne sera pas forcément possible de le doter d'une coque de protection... Ou alors, elle sera très imposante et l'écran perdra alors tout de son attrait.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !