Le SMS va prendre un coup de vieux avec l'arrivée du RCS. © Nenetus, Shutterstock

Tech

Au revoir le SMS, bonjour le RCS, concurrent d'iMessage

ActualitéClassé sous :smartphone , SMS , Messagerie

Concurrent d'iMessage, l'une des fonctions réservées à l'iPhone et l'iPad, le RCS va permettre aux utilisateurs d'Android d'envoyer des messages « enrichis ». Le SMS vit donc ses dernières heures en France, mais le service reste dépendant de votre opérateur.

Hiroshi Lockheimer, vice-président senior d'Android chez Google, l'a annoncé via un tweet : le service de messagerie mobile nouvelle génération, RCS, vient d'être lancé sur la France entière, ainsi qu'au Royaume-Uni, pour tous les utilisateurs Android ; d'autres pays suivront prochainement.

Le RCS, pour Rich Communication Services, a été conçu pour remplacer le SMS (Short Message Service), bien trop basique. Il utilise le réseau de données mobile ou le Wi-Fi pour échanger les messages et d'autres données, afin de permettre des usages de messagerie beaucoup plus avancées. Le RCS intègre des fonctions comme créer des conversations de groupe, savoir si un message a été lu, voir si le correspondant est en train d'écrire, et envoyer des contenus de haute qualité et des fichiers lourds. Il permet également de passer des appels IP vocaux ou vidéo.

Un service dépendant des opérateurs

Pour la plupart des utilisateurs, ces fonctions ne sembleront pas révolutionnaires. Le RCS ressemble beaucoup à ce qui existe déjà sur de nombreuses applications, comme WhatsApp, Facebook Messenger ou encore iMessages sur iPhone. Il s'agit effectivement des mêmes fonctionnalités, mais avec une différence de taille : le service est basé sur un protocole ouvert, et les fonctions sont fournies par les opérateurs et non par une application tierce. Cela signifie que le service fonctionne sans inscription et sans application autre qu'une messagerie compatible avec le RCS.

À l'heure actuelle, seul SFR a implémenté le protocole RCS. Google tente de forcer la main aux autres opérateurs et, en attendant, a trouvé une parade. Plutôt que d'envoyer les données des discussions aux serveurs des opérateurs, la firme a mis en place ses propres serveurs. Bien entendu, ces serveurs ne seront utilisés que chez les opérateurs qui ne prennent pas en charge le RCS.

Seule l'application Android Messages est compatible avec RCS, et il faut ensuite activer les « Fonctionnalités de chat ». © Futura

Pas de chiffrement de bout en bout

Le seul bémol se situe au niveau de la sécurité. Dans sa version actuelle, le RCS n'est pas chiffré. Si votre opérateur ne prend pas en charge ce protocole, les messages parviennent donc en clair sur les serveurs de Google. Comparé aux SMS, envoyés également en clair, cela paraît moins gênant, mais les applications comme WhatsApp utilisent le chiffrement de bout en bout pour garantir la sécurité et la confidentialité des messages. En l'état, le RCS pourrait donc avoir du mal à convaincre. La firme tente de rassurer en indiquant que les données sont supprimées dès qu'elles sont transmises au destinataire. Cependant, si le destinataire n'est pas disponible (pas de couverture, téléphone éteint, etc.), les messages peuvent être gardés un certain temps sur les serveurs.

Pour utiliser ce nouveau service, il est nécessaire pour l'instant d'utiliser l'application Android Messages, disponible sur le Play Store. Dans les paramètres de l'application, activez l'option « Fonctionnalités de chat ». Elle doit d'abord être validée, une notification vous préviendra lorsque ce sera le cas. Vous pourrez ensuite utiliser le service RCS avec vos contacts l'ayant également activé. Pour les autres, l'application basculera automatiquement sur les services SMS et MMS classiques.

  • Pour répondre à iMessage, Google s'appuie sur RCS, une messagerie instantanée plus dynamique que le SMS.
  • Réservé à Android, ce service apporte les mêmes fonctions que les messageries les plus utilisées, comme WhatsApp.
  • Seule contrainte : il faut que votre contact l'active également pour profiter des fonctions.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi