Tech

Le SMS : un pont entre l'internet et la téléphonie mobile

ActualitéClassé sous :Internet , SMS , mail

-

Le SMS est en train de se libérer de l'univers de la téléphonie mobile où il est né pour lancer un pont vers l'internet, explique Robin Good. Des services de messageries instantanées comme Skype, Microsoft Live Messenger ou Yahoo Messenger commencent à étendre leur capacité de communication au téléphone et offrent des modules de communication SMS.

Le SMS : un pont entre l'internet et la téléphonie mobile

A l'inverse, de plus en plus de services SMS permettent désormais de joindre vos contacts enregistrés sur votre mobile, via le mail ou la messagerie instantanée. Qu'importe le mode de communication que chacun aura choisi, les silos étanches que sont encore aujourd'hui les mails, les SMS et la messagerie instantanée sont appelés à se rejoindre et risquent bien "d'être la prochaine révolution de la communication", prophétise le gourou.

En guise de preuve à sa démonstration, Robin Good égraine d'intéressants services comme TxtGroups ou Parlis, des services de messagerie instantanée qui permettent aussi une communication de groupe instantanée via SMS. Ou encore Ipipi, un service qui permet d'envoyer des SMS depuis le web, le mail ou n'importe quel téléphone mobile à n'importe quelle personne. PartySync qui permet gratuitement de créer des groupes d'utilisateurs équipés de mobiles avec lesquels vous pouvez partager et synchroniser vos données et avoir des tchats en SMS. Ou enfin PixPulse, un service gratuit de partage de photos et de vidéos via mobile qui permet de partager son flux avec d'autres utilisateurs mobiles ou web.

Cette convergence de solutions de SMS de groupe multi-supports que Robin Good décrit, a déjà un nom : le swarming (que l'on pourrait traduire par "fourmillement" ou "pullulation"). Ce terme, utilisé en ethnologie et par les militaires, désigne un ensemble de comportements auto-organisés d'individus, par l'intermédiaire d'interactions locales, dans un but commun. Il se rapproche beaucoup de la définition des foules intelligentes d'Howard Rheinghold et désigne des systèmes dont les buts dépassent les techniques esquissées, dans lesquels l'autonomie, l'émergence et le caractère distributif remplace le contrôle, la préprogrammation et la centralisation. "Les gens veulent et ont besoin d'être capables de communiquer avec leurs pairs, qu'ils soient des groupes de travail, les membres d'une même famille ou les centaines de membres d'une association, et d'être capable de faire cela facilement, depuis n'importe quel objet communicant et sans avoir à se demander quels types d'objets, systèmes ou réseaux sont disponibles ou utilisés par leurs contacts."

Le swarming repose donc surtout sur des scénarios d'usages permettant à des gens de faire des choses ensemble d'une manière instantanée et multi-support. Entre les flash mobs et le flash consumming chinois qu'évoquait récemment TechCrunch, consistant à regrouper les consommateurs à un endroit et à un moment donné pour acheter un produit dans une boutique physique afin d'obtenir une réduction de groupe.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi