La nouvelle mémoire LPDDR5X offre un gain de performance de 33 % et une baisse de consommation de 20 %. © Samsung
Tech

Cette nouvelle mémoire vive va booster tous les smartphones et les métavers

ActualitéClassé sous :Samsung , smartphone , électronique

Samsung a dévoilé sa puce LPDDR5X DRAM, une mémoire vive qui offre un gain de performance de 33 % et une baisse de consommation de 20 %. Elle est destinée à la prochaine génération de smartphones, ainsi que des applications en intelligence artificielle et des casques de réalité virtuelle et augmentée.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les 10 menaces les plus dangereuses de l'intelligence artificielle  L’intelligence artificielle a permis des avancées dans le domaine de la santé, la recherche et l'industrie. Mais dans de mauvaises mains, elle peut aussi servir à des fins criminelles ou à la désinformation. 

Samsung vient d'annoncer le lancement de sa mémoire vive LPDDR5X, de la DDR basse consommation (Low Power DDR) utilisée notamment dans les smartphones et tablettes. Le constructeur est le premier à sortir des modules LPDDR5X depuis l'annonce de la norme cet été.

Ces nouvelles puces, gravées en 14 nanomètres, ont une capacité de 2 gigaoctets et peuvent être combinées en packages de 64 gigaoctets pour les appareils les plus gourmands. La mémoire LPDDR5X dispose d'une bande passante de 8,5 gigabits par seconde (Gbps), soit un gain de vitesse de presque 33 % par rapport à la LPDDR5 (6,4 Gbps). Elle bénéficie aussi d'une réduction de 20 % de la consommation sur la précédente génération, et devrait ainsi améliorer l'autonomie des appareils mobiles.

Une mémoire aussi utilisée pour les casques VR, les serveurs et les voitures

Pour promouvoir son nouveau produit, la firme coréenne n'hésite pas à mettre en avant les autres marchés croissants pour ce genre de mémoire, à commencer par l'intelligence artificielle, dans des serveurs et les voitures autonomes. Samsung mentionne également le métavers, étant donné que les casques de réalité virtuelle ou augmentée autonomes utilisent la LPDDR.

Des spécialistes du secteur estiment que Samsung pourrait inclure cette nouvelle mémoire dans son prochain smartphone Galaxy S22. Selon certaines rumeurs, la firme pourrait annoncer le nouveau mobile dès le mois de février 2022. Reste à voir si un tel calendrier est plausible avec la pénurie actuelle de semi-conducteurs...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !