Nao, le robot humanoïde de l’entreprise française Aldebaran Robotics, est capable de conduire une voiture électrique miniature. Le revendeur nord-américain RobotsLab est à l’origine de ce projet qu’il commercialise à des fins de recherche ou d’éducation. Le robot, comme la voiture, sont en effet entièrement programmables.
Cela vous intéressera aussi

Déjà très doué, notamment auprès des enfants autistes, le robot Nao, de la société française Aldebaran Robotics ajoute une corde à son arc. Il sait désormais conduire une voiture ! Il ne s'agit cependant pas d'une véritable automobileautomobile, mais d'un jouet, une reproduction en modèle réduit électrique d'une BMW Z4. Nao est capable de la faire avancer et de la manœuvrer sans aucune aide extérieure. En réalité, Nao et la voiture collaborent pour réussir cette prouesse.

La Z4 a été spécialement développée par RobotsLab, un revendeur de robots éducatifs basé aux États-Unis, en Californie. Elle est équipée d'un télémètre laserlaser placé sous le châssis qui sert à détecter les obstacles. La voiture est reliée à Nao par une connexion filaire pour lui transmettre ces informations afin que le petit robotrobot effectue les manœuvres adéquates.


Le robot Nao de la société française Aldebaran Robotics sait désormais conduire une voiture. En réalité, cette petite voiture électrique est équipée d’un télémètre laser qui détecte les obstacles et transmet des commandes à Nao qui exécute la manœuvre nécessaire. Cette combinaison est proposée par RobotsLab, un revendeur américain spécialisé dans les robots éducatifs. Noa est vendu avec sa voiture pour des projets de recherche ou d’enseignement. © RobotsLab, YouTube

La cinquième génération de Nao

RobotsLab veut en fait proposer une plateforme pour des projets éducatifs ou de recherche. Car l'intérêt de cette combinaison est qu'elle peut être complètement modifiée selon les besoins. Le système informatique de la voiture est basé sur un microcontroleur Arduino qui offre de nombreuses options pour programmer de nouvelles fonctions. Il est notamment possible de perfectionner le système de détection des obstacles en ajoutant des algorithmes de cartographie et localisation simultanées, ou SLAM (Simultaneous Localization And Mapping).

En ce qui concerne le robot, il s'agit du Nao Evolution lancé en juin dernier. C'est la cinquième génération de ce modèle qui a reçu plusieurs améliorations importantes : de nouveaux algorithmes améliorant la reconnaissance des formes et des visages ; l'intégration de quatre microphones directionnels pour une meilleure localisation des sources sonores ; de nouveaux sonarsonar pour une détection des obstacles allant de un centimètre à trois mètres ; une batterie plus puissante qui porteporte l'autonomieautonomie à 1 h 30 mn.

Comme ses prédécesseurs, ce Nao est entièrement programmable selon les besoins grâce à un kit de développement compatible avec les langages C++, JavaJava, Python, C#, .Net et Matlab. RobotsLab vend le robot et la voiture au prix affiché de 9.990 dollars (environ 7.730 euros). Mais l'entreprise promet pour l'instant une remise de 2.000 dollars, qui correspond au prix de la mini BMW Z4 électrique. Aldebaran Robotics nous a indiqué que cette offre était réservée exclusivement aux États-Unis.