Pour ses objets connectés, Facebook veut imiter Apple et posséder son propre OS. © Facebook

Tech

Facebook envisage de lancer son système d'exploitation

ActualitéClassé sous :objets connectés , Facebook , système d'exploitation

Pour ne plus dépendre d'Android et Google, Facebook projette de lancer son propre système d'exploitation. Aux manettes, la tête pensante de Windows NT, l'ancien système d'exploitation de Microsoft pour les professionnels.

Facebook travaillerait actuellement sur un système d'exploitation afin de se libérer des contraintes d'Android, selon un rapport dans The Information. À la différence de sa première tentative ratée dans le domaine, le « Facebook Phone », la firme ne vise pas cette fois les smartphones, mais ses propres appareils de réalité virtuelle et augmentée.

Actuellement, les casques d'Oculus, une filiale de Facebook, et l'écran intelligent Facebook Portal fonctionnent sous Android. Cela impose des contraintes au niveau matériel dont la firme voudrait se libérer en créant son propre système d'exploitation pour ce genre d'appareils. Pour ses futurs projets, Facebook a besoin de plus de latitude pour concevoir ses appareils et ainsi ne plus dépendre de Google.

Un nouveau OS pour ses futures lunettes AR

Andrew Bosworth, vice-président de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle de Facebook, a ainsi déclaré : « Nous ne pensons pas pouvoir faire confiance au marché ni aux rivaux pour s'assurer que ce soit le cas. Donc, nous allons le faire nous-mêmes. » Le nouveau système sera développé par Mark Lucovsky, un ancien de chez Microsoft et coauteur du système d'exploitation Windows NT.

Facebook travaille aussi, en partenariat avec Ray Ban, sur des lunettes de réalité augmentée sous le nom de code « Orion » et qui pourraient arriver sur le marché en 2023. La firme semble vouloir suivre l'exemple d'Apple et maîtriser aussi bien le côté matériel et logiciel sur tous ses appareils.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi