Le vice-Premier ministre de l’Ukraine a demandé aux éditeurs de jeux vidéo de bloquer les comptes des joueurs russes et biélorusses. © bnenin, Adobe Stock
Tech

L’Ukraine demande aux éditeurs de jeux de boycotter la Russie

ActualitéClassé sous :jeux vidéo , Russie , Ukraine

Pour aider son pays qui subit l'invasion de la Russie, le vice-Premier ministre de l'Ukraine a interpellé les éditeurs de jeux vidéo. Il espère qu'en bloquant les comptes des joueurs russes et biélorusses, ceux-ci mettront la pression sur leurs gouvernements.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les jeux vidéo ont-ils un impact sur notre comportement ?  On a longtemps entendu dire que la violence dans les jeux vidéo pouvaient impacter négativement les habitudes sociétales, mais en est-on sûr ? 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le vice-Premier ministre de l'Ukraine sait comment utiliser Twitter pour obtenir la coopération des grandes entreprises occidentales. Après avoir réussi à avoir du matériel Starlink pour maintenir l'accès à Internet, ainsi que l'arrêt de la vente des produits Apple en Russie, Mykhailo Fedorov, qui est aussi le ministre de la Transformation numérique, interpelle les éditeurs de jeux vidéo.

Le but ici est clairement de mettre la pression sur la population civile russe pour qu'elle s'oppose à la guerre. Dans une lettre ouverte à « toutes les entreprises de développement de jeux et les plateformes d'e-sports », Mykhailo Fedorov affirme qu'« en 2022, la technologie moderne est peut-être la meilleure réponse aux tanks, lance-roquettes multiples (hrad) et missiles ».

Priver les Russes de jeux vidéo pour mettre la pression sur Poutine

Il poursuit sa lettre en leur demandant de « bloquer temporairement tous les comptes russes et biélorusses, d'arrêter la participation des équipes et joueurs russes et biélorusses dans tous les évènements e-sports internationaux et d'annuler tous les évènements internationaux qui se tiennent dans le territoire de la Russie ou de la Biélorussie ».

Mykhailo Fedorov a publié sa lettre sur Twitter et en a profité pour interpeller directement les comptes officiels @Xbox et @PlayStation en leur lançant « si vous soutenez les valeurs humaines, vous devez quitter le marché russe ». Dans un autre tweet, il a demandé aux éditeurs de jeux vidéo Riot Games, EA, Ubisoft, Gameloft, et Wargaming de fermer leurs bureaux en Russie. Reste à voir si cette demande sera suivie d'effets.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !