Sortie en 1989, la chanson Rhythm Nation est apparue cette semaine dans la liste des failles et des vulnérabilités de Windows. La lecture du clip vidéo de ce morceau de Janet Jackson peut ainsi permettre à un pirate de faire planter des ordinateurs. Une histoire assez dingue liée aux fréquences de résonance naturelle des disques durs.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le premier bug informatique de l’histoire Les bugs informatiques sont aussi vieux que l’ordinateur lui-même. Le premier bug de l’histoire daterait ainsi de…1947. Depuis, les dysfonctionnements affectant nos appareils sont monnaie courante, et certains ont eu des conséquences désastreuses.

1989. L'informatique personnelle n'en est qu'à ses balbutiements et InternetInternet n'a toujours pas débarqué dans les maisons et les entreprises. Du côté de la musique, Michael Jackson est le « King Of Pop », mais c'est sa petite sœur, Janet, qui crée l'évènement avec l'album Rhythm Nation 1814, un condensé de ce qui se faisait de mieux en matièrematière de R&B et de new jack swing.

Avec des millions d'albums vendus, Janet Jackson devient une star, et c'est elle qui est sur la scène du Super Bowl, quinze ans plus tard, en 2004 pour interpréter Rhythm Nation. Une prestation restée à la postérité car elle y avait dévoilé un sein. C'est d'ailleurs depuis cette date que le show est diffusé en léger différé...

C'est ce clip qui faisait planter des ordinateurs portables en 2005. © YouTube, Janet Jackson

Un fabricant de PC donne l'alerte

Quel rapport avec l'informatique ? Après cette prestation, les ventes et les téléchargements de Rhythm Nation explosent, et des ingénieurs d'un grand fabricant de PCPC portables découvrent que le clip de la chanson de Janet Jackson fait planter certains modèles ! C'est ce que raconte Raymond Chen, un ingénieur chez MicrosoftMicrosoft, dans une vidéo postée sur Twitter. « Un de mes collègues a partagé une histoire du support produit de Windows XP (sorti en 2001). Un grand fabricant d'ordinateurs avait découvert que la lecture du clip de "Rhythm Nation" de Janet Jackson faisait planter certains modèles d'ordinateurs portables. »

Alertés par ce constructeur, les ingénieurs de Microsoft découvrent alors que la lecture du vidéoclip fait également planter les ordinateurs portables d'autres fabricants. Points communs à ses ordinateurs : la présence d'un disque dur mécanique avec des plateaux qui tournent à 5.400 tours par minute. C'était le standard à l'époque.

Le mécanisme de certains disques durs mécaniques était sensible à l'énergie acoustique provoquée par la chanson. © Dell
Le mécanisme de certains disques durs mécaniques était sensible à l'énergie acoustique provoquée par la chanson. © Dell

La cause ? Les fréquences de résonance naturelle

Ils découvrent aussi que la lecture du clip sur un PC pouvait également faire planter un ordinateur portable placé à côté ! Par quel tour de passe-passe, ce clip pouvait-il faire planter des disques durs, même à distance ? En fait, il s'avère que la chanson contenait l'une des fréquences de résonance naturelle du modèle de disque dur d'ordinateur portable à 5.400 tr/min utilisé par certains fabricants. Ce qui signifie que les oscillations provoquées par la musique perturbaient le mécanisme des plateaux.

À l'époque, l'information ne s'ébruite pas, mais le fabricant contourne le problème en ajoutant un filtre audio qui détecte et supprime les fréquences nuisibles au fonctionnement du disque. Dix-sept ans plus tard, et alors que l'on ne trouve plus qu'une poignée de PC conçus en 2005, le bugbug a désormais droit à sa propre ligne dans la liste des failles de Windows, au point même d'être considéré comme un outil pour un éventuel piratage.

Sous le code CVE-2022-38392, on peut lire ceci : « Un type de disque dur OEM à 5400 tours/minute, livré avec les PC portables vers 2005, permet à des pirates physiquement proches (de l'ordinateur) de provoquer un déni de service (dysfonctionnement du dispositif et panne du système) via une attaque par fréquence de résonancerésonance avec le signal audio de la vidéo musicale "Rhythm Nation". »