Google travaille actuellement sur un capteur de présence humaine pour les Chromebooks, qui identifie les personnes visibles à la webcam. Selon un nouveau Chrome flag qui vient d’être ajouté, le capteur permettra de savoir si quelqu’un derrière vous tente de lire votre écran.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] En 2050, nous travaillerons avec des ordinateurs transparents Nous sommes aujourd'hui rivés à nos écrans, mais demain, la réalité augmentée et la puissance null

Avec le développement du télétravail et de l'apprentissage à distance, la vente des Chromebooks a explosé. Ces ordinateurs portables sont équipés du système d'exploitation Chrome OS, entièrement basé sur le navigateurnavigateur Chrome et également capable de faire fonctionner les applicationsapplications Android. Ils offrent une alternative bien moins chère aux PCPC habituels et suffisent amplement pour la visioconférencevisioconférence et la bureautiquebureautique.

Selon le site 9to5Google, les Chromebooks pourraient bientôt prévenir l'utilisateur lorsque quelqu'un tente de regarder son écran, par exemple lorsqu'il travaille dans un café. Le site avait dévoilé plus tôt cette année que Google travaille sur un « capteurcapteur de présence humaine », et avait conclu à des fonctions de reconnaissance faciale et de verrouillage automatique lorsque l'utilisateur s'en éloigne. Toutefois, l'apparition d'une nouvelle fonctionnalité expérimentale, ou « Chrome flag », a permis d'en savoir plus sur l'utilisation de ce nouveau capteur.

Chrome OS baissera automatiquement la luminosité pour éviter les regards indiscrets

Baptisée « snooping detection », autrement dit la détection de l'espionnage, la fonction notifie l'utilisateur lorsque quelqu'un tente de regarder par-dessus son épaule. L'utilisateur pourra choisir d'être prévenu par l'affichage d'une icône dans la zone de statut de Chrome OS, ou alors en réduisant automatiquement la luminositéluminosité de l'écran pour empêcher l'intrus de voir ce qui y est affiché. Le système pourra également couper les notifications temporairement pour empêcher la lecture des nouveaux messages.

Reste à voir si ce capteur équipera tous les Chromebooks ou seulement des appareils haut de gamme. Dans tous les cas, les premiers appareils dotés de la nouvelle fonction n'arriveront pas sur le marché avant au moins l'année prochaine.