À l’occasion du salon InterDrone qui se tient en ce moment à Las Vegas (États-Unis), le fabricant YI Technology a dévoilé son nouveau drone tricoptère baptisé YI Erida. Doté d’une caméra Ultra HD et d’une coque en fibre de carbone, il est annoncé comme le drone grand public le plus rapide du monde. Reste à voir si son prix sera aussi élevé que ses performances…
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un drone à l'épreuve des crashs vole dans une crevasse Ces dernières années, l’utilisation des drones s’est bien développée, notamment dans les domaines de la surveillance et du sauvetage. Néanmoins, ces aéronefs restent fragiles et le moindre impact est souvent synonyme de crash. C’est pourquoi le Gimball drone est équipé d’une cage lui permettant d’évoluer en milieu hostile ; le voici présenté en vidéo.

Le YI Erida fait ses grands débuts à l'exposition InterDrone 2016 de Las VegasVegas (du 2 au 7 septembre). C'est le premier drone grand public réalisé en fibre de carbonefibre de carbone, doté d'une caméra vidéo Ultra HDUltra HD 4K et d'une vitessevitesse maximale de 120 km/h.

Ce nouveau dronedrone apporte la simplicité d'utilisation qu'attendaient les consommateurs et ses fabricants pensent qu'il pourrait devenir le produit qui rendra enfin abordable au grand public la performance professionnelle.

« Nous sommes en train de résoudre trois des plus gros problèmes qui se posent au drone pour être adoptés massivement par les consommateurs : la trop grande complexité des appareils, leur très mauvaise distribution vers le grand public, et leur trop courte autonomieautonomie en vol », explique Sean Da, cofondateur et PDG de YI Technology. « Ce modèle dispose de la technologie la plus avancée et d'un système d'exploitationsystème d'exploitation simple et intuitif, le tout à un prix compétitif. »

Réalisé en fibre de carbone, le drone tricoptère YI Erida dispose de rotors pliables pour faciliter son transport. © YI Technology

Réalisé en fibre de carbone, le drone tricoptère YI Erida dispose de rotors pliables pour faciliter son transport. © YI Technology

L’autonomie du YI Erida peut atteindre les 40 minutes

En décidant de construire la coque entièrement en fibre de carbone, YI a créé avec l'Erida un drone solidesolide tout en étant léger, et cette légèreté a pour conséquence son agilité, sa facilité de manœuvre et sa faible consommation en batterie. Les essais préalables ont montré qu'en atteignant la vitesse maximale de 120 km/h, il pouvait rester en vol jusqu'à 40 minutes.

Les trois groupes de rotors se replient pour faciliter le transport du drone au sol et, comme il ne nécessite pas de télécommande - il est piloté par une applicationapplication smartphone - son transport sur de courts trajets est facilité.

Enfin, c'est le seul drone du marché qui intègre une caméra d'action (en anglais action cam) qui peut filmer en résolutionrésolution 4K à 30 images par seconde pendant 120 minutes. Capable de filmer automatiquement, la caméra dispose en outre de toute une variété de contrôles manuels destinés aux photographes et vidéastes professionnels, leur permettant de capturer plusieurs types d'images, statiques ou en mouvementmouvement.

« Notre drone est l'aboutissement de décennies d'expertise et d'expérience dans les domaines de l'image et de l'aéronautique, mises au service de la production d'un appareil destiné à combler le vide laissé par les leaders actuels du marché et à dépasser les standards actuels », ajoute Sean Da. Pour connaître le prix exact du YI Erida, et bien que la marque affirme qu'il sera compétitif et abordable, il faudra attendre encore un peu, pas plus tard que la fin de l'année.