Ce drone équipé de microphones peut repérer les cris des personnes en détresse. © Institut Fraunhofer FKIE
Tech

Ce drone repère les personnes en détresse

ActualitéClassé sous :drone , opération de secours , beamforming

-

Des chercheurs allemands ont mis au point un drone capable de détecter les cris humains. Ce système pourrait assister les opérations de secours pour repérer les victimes coincées sous des décombres.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un drone médical d'urgence pour sauver des vies  Le Rwanda est l’un des pays d’Afrique les plus accidentés. S’y déplacer rapidement est difficile, notamment lorsqu’il s’agit de livrer du matériel médical. Devant l’absence de route, la meilleure solution est certainement de passer par les airs. C’est pourquoi la société Zipline propose un service de livraison par drone. Le voici présenté en vidéo. 

Les drones sont devenus indispensables pour les opérations de secours, permettant de surveiller rapidement le terrain depuis les airs. Certains sont même équipés de caméras infrarouges pour pouvoir détecter la chaleur émise par les victimes. Des chercheurs de l’institut Fraunhofer FKIE ont développé une nouvelle approche afin de repérer les cris de personnes en détresse.

Le drone est équipé d'un ensemble de microphones, répartis de manière à pouvoir utiliser le beamforming pour déterminer la direction du son. Ils sont du même type que ceux des smartphones et appareils auditifs, afin de limiter la taille et le poids de l'équipement. Les chercheurs comptent également ajouter un microphone électrostatique avec un spectre sonore plus large. Celui-ci améliorera la détection et classification des sons, et permettra de capter des bruits à plusieurs centaines de mètres.

 Expérience sur le terrain utilisant le système Mems monté sur le drone pour entendre les sons inpulsifs produits par une victime potentielle. © Acoustical Society of America

Une IA pour identifier les bruits des victimes

Les chercheurs se sont enregistrés en appelant à l'aide et en tapant sur des objets comme pourrait le faire quelqu'un qui est coincé sous des décombres. Le drone utilise une intelligence artificielle, entraînée avec ces enregistrements, pour distinguer les cris et autres bruits de personnes en détresse. L'IA filtre également les sons ambiants, notamment le vrombissement de ses propres moteurs.

Dans une interview accordée au Washington Post, les chercheurs ont indiqué qu'ils ne comptent pas commercialiser ce drone eux-mêmes, mais ont déjà été abordés par plusieurs organisations qui seraient intéressées par un partenariat.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !