Le véhicule blindé léger dispose du puissant radar à bande X à courte portée et d’un système de tir permettant d’envoyer les tubes volants qui vont neutraliser le ou les drones. © Darpa
Tech

La Darpa montre des images de nouvelle arme pour neutraliser les drones

ActualitéClassé sous :Guerre du futur , cyberguerre , drone

La Darpa a mis au point un véhicule mobile permettant de lancer un étrange tube volant qui sert à projeter des serpentins sur les hélices des drones pour les neutraliser.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'armée américaine teste une escadrille de 103 mini drones autonomes  Aux États-Unis, le département de la Défense a testé avec succès un groupe de 103 microdrones largués depuis trois avions de combat. Mus par une intelligence artificielle, ces petits engins de 16 centimètres de long ont démontré leur capacité à voler en formation et à prendre des décisions pour s'adapter aux circonstances. 

L'armée américaine se méfie de l'usage des drones et sait déjà qu'il serait difficile de résister à un essaim de drones suicides sans l'aide d'une puissante IA. Pour les militaires américains, cette menace venue du ciel est également problématique pour la sécurité des convois militaires sensibles et notamment lorsqu'ils évoluent en zone urbanisée. La Darpa, l'agence de recherche militaire a trouvé une solution pour neutraliser un ou plusieurs drones visant un convoi et ce, sans utiliser une arme défensive explosive. L'idée principale est d'éviter les dommages collatéraux envers les véhicules du convois et les personnes se trouvant à proximité. Et pour cela, l'agence mise sur un système de détection et d'interception contenu dans un véhicule militaire rapide. Il porte le nom de programme MPF (Mobile Force Protection) et vient d'être testé sur la base aérienne d'Eglin aux États-Unis.

Le tube volant comportant le système de neutralisation est lancé à partir du véhicule transportant le puissant radar d’identification de drones. © Darpa

Pour protéger un convoi sans faire de blessés

L'équipement est doté d'un système de détection associé à un procédé permettant de neutraliser le drone physiquement, sans pour autant le faire exploser. Pour détecter et identifier les intentions d'un drone, c'est un puissant radar à bande X, autrement dit à Supra haute fréquence (SHF), qui est à l'œuvre. Il est épaulé par une intelligence artificielle qui vient assurer le suivi des cibles en temps réel et lance un système de neutralisation inédit à leurs trousses.

Sous la forme d'un tube, celui-ci est propulsé comme un missile et se maintient en vol grâce à des hélices. Il peut alors se rapprocher de sa cible et lui jeter ce qui ressemble à des serpentins festifs, la fête en moins, puisque ceux-ci viennent s'enrouler dans les hélices du drone pour l'arrêter net. Si cela ne suffit pas, un autre système permet de le faire tomber. Pour ce dernier, la Darpa ne précise pas de quoi il s'agit. L'avantage, c'est qu'il est possible de réutiliser ce tube volant. Cet ensemble, spectaculaire sur la vidéo du test, serait en plus bon marché selon la Darpa.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !