Pour simplifier l'utilisation de son assistant vocal Siri, Apple veut modifier la phrase que l'on prononce pour y accéder. Sur le papier, cela paraît simple, mais il y a quelques contraintes, et le projet peut durer plusieurs mois.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L’éthique de l'internet des objets pose question De plus en plus, l’internet des objets envahit notre quotidien. Les objets connectés nous facilitent la vie dans le domaine médical, domestique... mais ils transmettent une masse de données et soulèvent des questions d'éthique.

Cela peut sembler anodin et facile à mettre en place, mais AppleApple vient de lancer un projet pour modifier la manière de faire appel à son assistant vocal Siri. Depuis toujours, il faut prononcer « Hey Siri » ou « Dis Siri » en français pour accéder à cette fonction, et ensuite poser sa question. Aujourd'hui, Apple veut simplifier un peu plus les choses avec un simple « Siri ».

On vient de l'évoquer, cela paraît tout bête, mais ce n'est finalement pas si simple... Pourquoi ? Parce que l'Intelligence artificielleIntelligence artificielle derrière cette fonction a été nourrie et entraînée avec ce « Hey Siri » ou « Dis Siri », et il va falloir lui réapprendre les bases. Selon Bloomberg, cela prendre des mois à mettre en place, et dans le meilleur des cas, ce sera effectif l'année prochaine.

Siri est aussi présent sur l'Apple Watch. © Apple
Siri est aussi présent sur l'Apple Watch. © Apple

Amazon et Google aussi concernés

Autre obstacle : la prononciation. Le « hey » est universel et se dit de la même façon partout dans le monde. Il permettait à l'iPhoneiPhone, l'iPad ou le MacMac d'anticiper et de lancer l'assistant vocalassistant vocal même si « Siri » était mal prononcé. Désormais, l'IA va devoir enregistrer toutes les manières d'énoncer Siri, que l'on soit Américain, Chinois, Italien ou Algérien. Sans oublier que cette modification doit s'appliquer à iOS et MacOS, mais aussi à toutes les applicationsapplications liées aux commandes vocales.

Une transition déjà effectuée par la concurrence puisque chez Amazon, on se contente de dire « Alexa » et non plus « Hey Alexa ». Chez GoogleGoogle, on a le choix entre « OK Google » et « Hey Google », mais on peut aussi personnaliser l'annonce.