« Toutes ces palettes de couleurscouleurs sont comme un appel auquel je ne peux que répondre avec mon appareil photo », consent le photographe. L'automneautomne, c'est bien sûr des couleurs extraordinaires mais c'est aussi une foultitude de sensations, comme une lumièrelumière plus douce, moins agressive qu'en été, les balades en sous-bois, le parfum des champignonschampignons, l'odeur de l'humushumus, les différents bruits lorsqu'on foule au pied les tas de feuilles mortes ou encore la brumebrume du matin, les nappes de brouillardbrouillard flottantes. Étranges spectacles que ces squelettes d'arbresarbres dénudés et qui se révèlent recouverts de moussemousse comme autant d'alguesalgues accrochées à l'épave d'un bateau. Pour un peu, cela n'étonnerait personne de voir apparaître un farfadet perché sur une branche. 

© Philippe Sainte-LaudyPhilippe Sainte-Laudy. Tous droits réservés