Sciences

Le napoléon, fragile empereur des mers

Diaporama - Aventures sous-marines : entre frissons et émerveillement
PhotoClassé sous :photographe , plongée , Baleines grises
Le napoléon, fragile empereur des mers
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le napoléon (Cheilinus undulatus) est le plus grand de tous les labres. L’un des plus grands poissons des récifs coralliens. Tout au long de son existence, il change de forme (sa bosse frontale est d’autant plus grande que le poisson est âgé, ses lèvres sont également plus charnues), de couleur (le jeune napoléon apparait vert clair) et parfois même de sexe, d’abord femelle, il peut devenir mâle.

Le napoléon est, par ailleurs, un poisson à maturité tardive et qui vit longtemps — au-delà de 30 ans. Il est plutôt rare et ses sites de reproduction sont connus. Ce qui le rend vulnérable à la surexploitation. D’autant qu’il ne peut pas être élevé dans des conditions artificielles. Le napoléon est l’espèce la plus chère de tous les poissons des récifs vendus vivants. De quoi malheureusement encourager son braconnage. © Greg Lecœur, Tous droits réservés