Sciences

Novembre : paisson savoyarde près d’un château du duc de Berry

Diaporama - Les Très riches heures du duc de Berry décryptées
PhotoClassé sous :histoire , duc de Berry , Très riches heures du duc de Berry
Novembre : paisson savoyarde près d’un château du duc de Berry
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Faire paître les bêtes en forêt pour qu'ils se nourrissent de glands est à l'époque une activité importante de l'automne. C'est la paisson. Les porcs sont ainsi engraissés à peu de frais, et leur viande, salée, servira durant tout l'hiver. Ici, un porche, accompagné d'un chien, accompagne son troupeau dans un bois de chênes. Avec son bâton, il en fait tomber les glands. Il faut un droit pour pratiquer la paisson — la glandée —, accordé en octobre et novembre. En arrière-plan, le paysage est montagneux avec un château installé au pied d'une falaise. Il évoque la Savoie. La miniature a été réalisée tardivement, entre 1485 et 1486, et est attribuée à Jean Colombe, travaillant alors pour Charles Ier de Savoie. Cependant, un dessin très ressemblant se trouve parmi les petites miniatures du calendrier débutant les Heures de Dunois, réalisé bien plus tôt, en 1436. Son auteur, le maître de Dunois, pourrait s'être inspiré d'un dessin préparatoire réalisé par les frères de Limbourg pour le projet des Très Riches Heures du Duc de Berry et Jean Colombe aurait terminé l'œuvre, 50 ans plus tard.

© Domaine public