Cela vous intéressera aussi

Des moléculesmolécules sont dites « isomères » lorsqu'elles ont la même formule bruteformule brute mais des structures différentes.

Le phénomène d'isomérieisomérie a été remarqué pour la première fois au XIXe siècle. À cette époque, les chimistes pensaient que les propriétés d'une substance dépendaient entièrement de sa formule brute. Or, les isomères comptent strictement le même nombre d'atomesatomes mais leurs propriétés physiques, chimiques et/ou biologiques diffèrent.

Des isomères de constitution et de configuration

Il existe différents types d'isomères :

  • les  isomères de configuration ou stéréo-isomères ou isomères stériquesisomères stériques (isomères optiquesisomères optiques, etc.) qui diffèrent par leur organisation spatiale.

Certaines réactions chimiques dites « de réarrangement » permettent de passer d'un isomère de constitution à l'autre.

La lumière, quant à elle, est susceptible d'apporter suffisamment d'énergieénergie pour qu'un isomère de configuration se transforme en un autre. C'est le cas des isomères dits Z/E. Ce phénomène intervient, par exemple, au cœur des cônescônes et des bâtonnetsbâtonnets, cellules qui constituent la rétinerétine et permettent la vision.