Vue d'artiste d'une des phases de la mission de retour d'échantillons lunaires Chang'e 5. © CCTV, Framegrab

Sciences

Chang'e 5

DéfinitionClassé sous :Chang'e 5 , Exploration robotique , retour échantillons lunaires

Chang'e 5 est une mission du programme lunaire de la Chine. Cette mission, prévue à la fin de l'année 2019, est une mission de retour d’échantillons lunaires. Elle est la mission robotique la plus difficile jamais mise en œuvre par l'Agence spatiale chinoise (la CNSA).

Cette mission est aussi la dernière des trois phases du programme robotique d'exploration de la Lune débuté avec Chang’e 1 en 2007 et Chang’e 2 en 2010, deux sondes qui ont tourné autour de la Lune. Il s'est ensuite poursuivi avec l'atterrissage du petit rover Yutu (décembre 2013) et continue aujourd'hui avec Chang'e 4, qui lancée en décembre 2018, s'est posée en janvier 2019 sur la face cachée de la Lune.

Le défi de rapporter des échantillons lunaires

Pour Chang'e 5, l'Agence spatiale chinoise doit faire face à de nouveaux défis technologiques : collecter des échantillons lunaires, les amener en orbite lunaire pour un rendez-vous avec le véhicule de retour et se poser en sécurité sur Terre, sans altérer le précieux chargement. Pour la rentrée atmosphérique, la Chine devra développer un conteneur et la protection thermique ad hoc qui serviront également pour les futures missions habitées de la Chine.

Vue d'artiste de ce à quoi pourrait ressembler le décollage depuis la Lune des échantillons lunaires en direction du véhicule du retour qui les attend en orbite autour de la Terre. © CNSA

En prévision de cette mission de retour d'échantillons lunaires, mais aussi de Chang'e 6 qui rapportera des échantillons de la face cachée de la Lune en 2023-2024, la Chine a réalisé un vol de démonstration d'une capsule de retour d'orbite. Baptisée Chang'e-5-T1, cette mission avait pour but de tester certaines des technologies nécessaires à ce retour d'échantillons, dont une capsule de rentrée atmosphérique susceptible d'être utilisée plus tard pour rapporter des échantillons lunaires, voire des taïkonautes de retour d'une mission sur notre satellite.

En juillet 2017, alors que lancement de Chang'e 5 était prévu en décembre 2017, l'Agence spatiale chinoise avait annoncé que Chang'e 5 se poserait dans la partie nord-ouest de l'océan des Tempêtes. Il s'agit d'une zone majoritairement plate située au nord-est d'une province volcanique appelée Rümker.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :