Sciences

En image : le rover lunaire Yutu et Chang'e 3 en pleine séance photo

ActualitéClassé sous :accès à l'espace , lune , Chang'e 3

Sur la Lune, l'atterrisseur chinois Chang'e 3 et le rover Yutu, « Lapin de jade », se sont mutuellement photographiés. L'agence spatiale chinoise vient de diffuser ces images mais aussi celle du site... et de la Terre. Alors que la longue nuit lunaire vient de se terminer, Yutu, alimenté par des panneaux solaires, s'est réveillé.

Dotée d’une caméra sensible au rayonnement ultraviolet extrême, Chang'e 3 a transmis le 16 décembre sa première image révélant le plasma qui enrobe la Terre. © Chinese Academy of Sciences

Avec l'atterrisseur Chang'e 3 et son petit compagnon autonome, le rover Yutu (« Lapin de jade »), la Chine vient de mettre fin à presque quatre décennies d'absence sur le sol lunaire. L'alunissage en douceur réussi dans la région de la mer des Pluies (Mare Imbrium) le 14 décembre 2013, signe un grand bond en avant de la République populaire dans la conquête spatiale, faisant d'elle la troisième puissance à avoir posé avec succès un véhicule sur la Lune.

Photo prise peu avant l’arrivée de Chang'e 3, à 7,9 mètres du sol lunaire. © Chinese Academy of Sciences

Même si Chang'e 3 n'a pas foulé le sol lunaire à l'endroit précis initialement prévu, l'atterrisseur s'est toutefois posé en douceur sur un site dégagé proche du premier choix. Quelque sept heures après son arrivée, le rover embarqué Yutu descendait prudemment de son « nid » pour commencer à gambader autour et partager les photos du paysage qu'il est chargé d'explorer pour un minimum de trois mois.

En haut, l’atterrisseur Chang'e 3 photographié par le rover Yutu le 15 décembre à 12 h 44 TU. En bas, vue panoramique à 360° autour de Chang'e 3, capturée le 17 et 18 décembre 2013. © Photo du haut : Chinese Academy of Sciences ; photo du bas : Chinese Academy of Sciences, Phil Stooke

Portraits mutuels de Yutu et Chang'e 3

Hélas, toutes les images connues à ce jour sont en basse résolution, également dégradées par plusieurs copies depuis leur format d'origine parfois non traité. Il s'agit, en somme, de captures d'écran ou de séquences vidéo projetées au centre de contrôle aérospatial de Beijing, photographiées puis retransmises par les médias gouvernementaux.

Déploiement de Yutu, le « Lapin de jade » confirmé. Image prise le 15 décembre à 23 h 41 TU. © Chinese Academy of Sciences

Dans un premier temps, les deux éléments de la mission se sont mutuellement dressé le portrait afin de confirmer leur bon déploiement. Ensuite, le rover a entrepris une demi-ronde autour de la base Chang'e 3 et photographié sa face avant, orientée vers le sud de notre satellite naturel.

Première image, prise le 15 décembre, du paysage lunaire qui s’étend devant l’atterrisseur. © Chinese Academy of Sciences

Clin d’œil à la Terre

Saluons le cliché de la Terre, notre biosphère, le premier capturé depuis la surface lunaire depuis près de quatre décennies. Dotée, entre autres instruments, d'une caméra sensible au rayonnement ultraviolet extrême, Chang'e 3 s'est également fendue d'un premier instantané de la « plasmasphère » qui enveloppe notre planète.

La Terre photographiée depuis la surface lunaire par Chang'e 3 le 24 décembre à 18 h 15 TU. © Chinese Academy of Sciences

Après que Yutu ait éprouvé sa première « nuit lunaire » — où la température descend à -180 °C durant près de 14 jours terrestres —, les ingénieurs chinois ont annoncé qu'il s'est réveillé automatiquement avec succès le 13 janvier 2014, presque un mois après son arrivée. Dépendant de la lumière solaire, le rover va pouvoir à présent reprendre son exploration.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi