Sciences

''Anomalie très sérieuse'' pour le rover Spirit

ActualitéClassé sous :Univers , mars , Spirit

-

Aucun signal n'a été reçu de Spirit depuis hier et les contrôleurs du JPL à la NASA sont très inquiets pour le rover qui ne communique plus aucun signe de vie.

Un rover type MER (Opportunity ou spirit, les 2 rovers sont les mêmes) (crédit : NASA/JPL)

Hier, la grande parabole de Camberra en Australie qui assure entre autre la communication avec Spirit n'a pa pu rentrer en contact avec le robot. Les conditions météorologiques étaient mauvaises et le JPL ne s'inquiétait pas outre mesure.

Aujourd'hui, il semblerait que le problème soit de taille, il est considéré comme beaucoup plus grave par les ingénieurs du JPL qui craignent une panne sérieuse sur Spirit. En effet, durant les différentes sessions de communication d'aujourd'hui aucune donnée n'a été reçue sur Terre et le rover reste anormalement silencieux.
Le chef de projet Pete Theisinger a déclaré au JPL que l'équipe était confrontée à « une anomalie très sérieuse ». Les différentes possibilités expliquant le mutisme de Spirit sont actuellement étudiées et l'on devrait savoir très bientôt s'il s'agit d'un problème fatal ou bénin qui pourra rentrer dans l'ordre rapidement. L'équipe du JPL n'a pas dormi de la nuit et la tension monte alors que dimanche, le robot Opportunity atterrira à son tour sur Mars.
Ce problème arrive donc à un moment crucial de la mission et les ingénieurs de la NASA n'avait pas besoin de cela...

Résumé des derniers évènements :

- Hier à Camberra en Australie vers 15h40, la parabole du Deep Space Network (réseau mondial d'antenne) parvient malgré l'ouragan à capter un faible signal de Spirit signifiant que celui-ci a reçu les dernières informations envoyées par la Terre. Cependant, il n'est pas certain que Spirit ait reçu ces informations dans leur intégralité à cause de l'orage qui sévissait alors en Australie.
- N'ayant donc plus de nouvelle, les ingénieurs du JPL ont alors décidé d'essayer de rentrer en contact avec Spirit via la sonde Mars Odyssey. Lors de son survol, la sonde n'a détecté aucune donnée.
- Un second survol a été effectué par Mars Global Surveyor quelques heures plus tard. Un bref signal de Spirit aurait été reçu selon le JPL. Richard Cook, un manager de la mission a déclaré à propos du signal reçu par Mars Globl Surveyor : « Ca n'était pas ce à quoi nous nous attendions. Nous avons reçu un signal signifiant que la radio du vagabond était branchée, mais il n'y avait de données l'accompagnant comme à d'habitude... L'ordinateur de bord n'a pas envoyé d'information. Mais nous avons au moins reçu un signal... »
- Un autre survol de Mars Odyssey et d'autres tentatives de communication depuis la Terre ont échoué par la suite, Spirit ne répond plus.
- Quelques signaux faibles et très courts ont été reçus par le Deep Space Network signifiant que Spirit est apparemment en bonne santé, ses systèmes fonctionneraient ainsi que sa radio. Cependant aucune donnée n'a été reçue. Les signaux reçus par le DSN vont être examinés de nouveau par l'équipe du Jet Propulsion Laboratory.
- Suite au silence de Spirit et au fait qu'il n'est pas encore renvoyé de donnée, les ingénieurs du JPL sont très inquiets alors que dans quelques jours un second rover identique se posera sur Mars... Les ingénieurs étudient les explications possibles du silence de Spirit actuellement. Si le problème est d'origine matérielle, cela pourrait être très grave pour le robot car il n'y aurait aucun moyen de réparation possible depuis la Terre. S'il s'agit d'un bug informatique, le problème pourra être résolu plus facilement en modifiant le programme de l'ordinateur principal. Les ingénieurs ne savent pas pour l'instant quel est le type de problème auquel ils sont confrontés.

Cela vous intéressera aussi