Prix Nobel de chimie 2018 : trois lauréats récompensés pour leurs travaux sur les protéines

Classé sous :chimie , prix nobel , protéine

La semaine des Nobel bat son plein et met aujourd'hui à l'honneur la chimie. Cette année, trois lauréats se partagent la récompense. L'Américaine Frances Arnold s'est vue attribuer la moitié du prix Nobel de chimie 2018 pour ses travaux sur « l'évolution dirigée des enzymes ». L'Américain George Smith et le Britannique Sir Gregory Winter et ont reçu conjointement la seconde moitié du Nobel pour avoir développé la technique du « Phage display des peptides et des anticorps ».

Ces trois scientifiques ont en commun d'avoir appliqué des principes d'évolution pour produire de nouvelles enzymes et de nouveaux anticorps. Les travaux de Frances Arnold consistant à introduire des mutations intéressantes dans les enzymes trouvent des applications dans les biocarburants et l'industrie pharmaceutique. Le chimiste George Smith a inventé une technologie utilisant des virus bactériophages pour développer de nouvelles protéines, que Sir Gregory Winter a améliorée pour développer des médicaments révolutionnaires traitant un grand nombre de maladies, dont des cancers et des maladies auto-immunes.