Chang'e 4 a eu plus froid que prévu sur la face cachée de la Lune

Classé sous :Chang'e 4 , face cachée de la Lune , lune

Pendant qu'une vague de froid polaire paralyse les États-Unis, un rayon de Soleil est venu réchauffer le rover et l'atterrisseur de la mission Chang'e 4, les deux valeureux occupants de la face cachée de la Lune, les sortant de leur première nuit de sommeil, a annoncé le China National Space Administration (CNSA). Pendant la nuit lunaire, qui dure l'équivalent de deux semaines terrestres, le thermomètre est descendu à -190 °C, plus bas qu'attendu.

« La température mesurée au sol sur la face cachée est en-deçà de celle relevée par les Américains lors des missions Apollo sur l'hémisphère visible », rapporte Zhang He, responsable du projet Chang'e 4. Cela s'explique « probablement par la différence de composition du sol lunaire entre les deux côtés ». Arrivés le 3 janvier 2019, le rover Yutu 2 et l'atterrisseur se sont réveillés automatiquement le 29 et le 30 janvier, respectivement. Afin de survivre aux nuits glaciales sur la Lune, ils sont tous deux équipés d'une unité de chauffage à radioisotope. Les instruments fonctionnent et la communication via le satellite relais Queqiao est stable, a précisé le CNSA.

L'atterrisseur et le rover de la sonde chinoise Chang'e 4 viennent de se réveiller au terme de leur première nuit passée sur la face cachée de la Lune, survivant à des températures extrêmes. © CNSA