En vidéo : revivez l'atterrissage historique de Chang'e 4 sur la face cachée de la Lune

Classé sous :Chang'e 4 , face cachée de la Lune , CNSA

Le CNSA poursuit sa distribution de cadeaux. Après un panorama époustouflant du paysage lunaire vu depuis le cratère Von Kármán, dans l'hémisphère sud de notre satellite, l'agence spatiale chinoise a dévoilé une vidéo de l'atterrissage de Chang'e 4 qui, rappelez-vous, s'est déroulé le 3 janvier. La mission est alors entrée dans l'Histoire comme étant la première à poser une sonde sur la face cachée de la Lune.

L'atterrissage de Chang'e 4 le 3 janvier 2018, enregistré par sa Landing Camera (LCAM), a duré 12 minutes. La séquence est ici en accéléré. © CNSA/CLEP, The Planetary Society, YouTube

La sonde Chang'e 4 s'est posée en douceur à 10 h 26, heure de Pékin, après une descente à la verticale « pour éviter l'influence des montagnes sur la trajectoire du vol », a expliqué Zhang He de l'Académie chinoise de technologie spatiale. « C'était un immense défi », a déclaré Wu Weiren, à la tête du programme lunaire chinois. « Le terrain sur la face cachée de la Lune est complètement différent de la face visible. Il y a plus de hauteurs, de cratères, de montagnes, et le relief est beaucoup plus escarpé », a indiqué Yang Yuguang de la société China Aerospace Science and Industry Corporation, à l'agence de presse nationale Xinhua.

L'équipe de la mission raconte dans un communiqué du CNSA qu'un moteur a été allumé en vue de l'atterrissage pour ralentir la sonde. À 2 km au-dessus de la surface, l'atterrisseur a pris le temps d'observer le relief pour repérer d'éventuels obstacles (rochers, cratères). À 100 m d'altitude, il s'est mis en vol stationnaire pour repérer les obstacles plus petits et mesurer la pente du terrain. Une fois le site d'atterrissage le plus sûr déterminé, la sonde a poursuivi sa descente. Le moteur a été coupé à 2 m d'altitude et la sonde s'est réceptionnée sur ses quatre pieds.

À gauche, l'atterrisseur de la mission Chang'e 4 vu par la caméra panoramique (PCAM) du rover Yutu 2. Inversement à droite : le rover vu par la Terrain Camera (TCAM) de l'atterrisseur. © CNSA/CLEP

À gauche, l'atterrisseur de la mission Chang'e 4 vu par la caméra panoramique (PCAM) du rover Yutu 2. Inversement à droite : le rover vu par la Terrain Camera (TCAM) de l'atterrisseur. © CNSA/CLEP