Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] À bord de l'ISS, de l'eau en impesanteur amuse les astronautes Lorsque Steve Swanson, Reid Wiseman et Alexander Gerts, trois astronautes à bord de l’ISS, tesnull

Dans l'espace, l’eau est un bien précieux. Pas question de la gaspiller en lavant ses slips et ses T-shirts. Quand ils sont à l'intérieur de la Station spatiale internationaleStation spatiale internationale (ISS), les astronautesastronautes portent des vêtements ordinaires, qui sont jetés puis rapportés sur TerreTerre, ou envoyés dans des capsules qui brûlent en entrant dans l'atmosphèreatmosphère quand ils sont trop sales pour être mis à nouveau. Les astronautes portent donc des vêtements jetables, à raison de trois jours en moyenne pour un sous-vêtement et une semaine pour un T-shirt.

Voir aussi

Découvrez les toilettes ultra-perfectionnées de l’ISS à 20 millions d'euros

C'est évidemment un gros gaspillage et une charge supplémentaire pour les navettes : les vêtements représentent 6 % de la massemasse embarquée lors de missions spatiales, rapporte le New Scientist. Mais qu'en sera-t-il lorsque les astronautes iront sur Mars ou d'autres planètes pendant de longs mois voire des années ? Pour répondre à cette question, la NasaNasa vient de passer un accord avec la multinationale Procter & Gamble, qui fabrique notamment les lessives de marque ArielAriel ou Dash, afin de mettre au point des détergents susceptibles d'être utilisés dans l'espace. « Nous menons des études pour voir à quoi pourrait ressembler un projet de blanchisserie dans l'espace, en commençant par une base sur la LuneLune ou sur Mars, où nous pourrions tirer parti d'un environnement avec une pesanteur partielle », explique Stephanie Schierholz, porte-parole de la Nasa. Cent-onze-mille dollars sont dédiés au projet, qui pourrait par la même occasion aider à concevoir des lessives plus écologiques pour nous, les Terriens.