Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un astéroïde « tueur de planètes » se cachait dans l’éclat du Soleil Des observations crépusculaires ont permis à des astronomes de repérer trois astéroïdes prochenull

Découvert il y a quelques jours seulement, le 21 janvier, par l'astronomeastronome amateur Gennadiy Borisov (le même qui a donné son nom à la célèbre deuxième comètecomète interstellaire jamais découverte : 2I/Borisov) en Crimée, l'astéroïdeastéroïde 2023 BU va passer très près de la Terre ce jeudi 26 janvier à 21 h 17 TU (22 h 17 heure de Paris) à quelque 3 600 kilomètres au-dessus de l'Amérique du Sud. Qu'un objet « En fait, c'est l'une des approches les plus proches d'un géocroiseurgéocroiseur connu jamais enregistrée », relève Davide Farnocchia, ingénieure au JPLJPL.

Trajectoire du petit astéroïde 2023 BU (en rouge) qui va passer près de la Terre le 26 janvier. © Nasa, JPL-Caltech
Trajectoire du petit astéroïde 2023 BU (en rouge) qui va passer près de la Terre le 26 janvier. © Nasa, JPL-Caltech

Rassurez-vous en tout cas, 2023 BU ne présente aucun risque de collision avec la Terre. Et combien même il s'aventurerait dans l'atmosphèreatmosphère terrestre, il se briserait en morceaux de par sa petite taille : entre 3,8 et 8,5 mètres, selon les premières estimations. Pas de quoi avoir peur.

Son passage ne sera pas visible à l'œilœil nu, mais vous pouvez le suivre via VirtualTelescope qui diffusera en direct et gratuitement la visite du géocroiseur. 2023 BU est un astéroïde de type Apollon qui avait une orbiteorbite presque circulaire autour du SoleilSoleil de 359 jours. Son passage si près de la Terre va modifier sa trajectoire et le conduire sur une révolution de 425 jours avec une aphélieaphélie entre Mars et notre Planète. Son retour dans notre voisinage n'est pas prévu avant le 6 décembre 2036, a indiqué le JPL.

Explorez tous les astéroïdes et comètes connus du Système solaireSystème solaire en 3D sur le site dédié de la NasaNasa Eyes on Asteroid.