Illustration d'un bolide entrant dans l'atmosphère terrestre. © Aliaksandr Marko, Adobe Stock
Sciences

Ce « superbolide » est devenu plus brillant que la Lune lors de son explosion hier soir !

ActualitéClassé sous :astéroïdes , astéroïde , météorite

Le bolide qui a explosé dans le ciel au-dessus de la Catalogne le 29 septembre était probablement le fragment d'une comète. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Ce sont tous les astéroïdes connus dans notre Système solaire  Regardez comme ils sont nombreux : voici tous les astéroïdes identifiés par les astronomes depuis le premier découvert en 1801. Le nombre de découvertes a littéralement bondi depuis la fin du XXe siècle. 

En explosant dans l'atmosphère, il est devenu plus brillant que la Lune, laquelle était pourtant presque pleine la nuit dernière, comme en témoignent les images recueillies et partagées sur Twitter. Ce « superbolide » a surpris tous celles et ceux qui étaient à l'extérieur à ce moment-là. Et on comprend pourquoi, tant cela a été spectaculaire.

La séquence ci-dessus a été captée à Folgueroles, près de Barcelone. Nul doute que l'évènement a été vu en même temps par des centaines d'autres personnes dans toute la Catalogne et bien au-delà. Des caméras disposées à cet effet, à l'affût du moindre phénomène céleste (et il s'en produit régulièrement), ont enregistré son entrée fracassante dans l'atmosphère à 22 h 18.

Un fragment de la comète 2P/Encke ?

Pour le docteur Josep M. Trigo, astrophysicien et membre de la mission de défense planétaire Hera, l'objet est probablement un fragment de la comète 2P/Encke. Un gros morceau, de la taille d'un astéroïde, souligne le chercheur, ajoutant qu'ils peuvent « devenir des projectiles dangereux comme celui, très fameux, de Tungunska en 1908 ». D'ailleurs, certains estiment que l'astéroïde (ou la comète) qui a explosé au-dessus de la Sibérie cette année-là appartenait à la comète Encke, dont la taille atteindrait 4,8 kilomètres.

La Terre croise en ce moment, comme chaque année, entre le 10 septembre et le 20 novembre, la trainée de débris laissée par cette dernière lors de ses précédents passages dans les environs, le Système solaire interne. C'est elle qui est à l'origine de la pluie d'étoiles filantes des Taurides du sud (radiant dans la constellation du Taureau) dont le pic d'activité, par d'ailleurs, se produira bientôt, dans la nuit du 9 au 10 octobre.

Cela en fait des choses à voir toutes les nuits en ce début d'automne : les Taurides, bientôt les Orionides, Mars au plus près de la Terre, et encore Jupiter et Saturne.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !